Pigmaleón



Désolé, ce film n'est pas encore accessible au public.
Il fait encore l'objet d'une diffusion spécifique exclusive (festival, télévision, VOD, etc.)
Regarder sur UniversCiné Belgium (uniquement Belgique)


Sorry, this film is not accessible yet for the audience,
because of an exclusive way of diffusion (festival, television, VOD, etc.)

"Pigmaleón" by the Atelier Collectif, HD, colour, 4'45'', 2011


Un personnage, à l’aspect de bûche mal dégrossie, que nous appellerons Mister Wood, introduit un CD dans sa vieille chaîne Hi Fi. Il s’installe ensuite à sa table de dessin et esquisse un visage. Il sculpte un buste en terre, fabrique une armature, confectionne une robe et habille une poupée photoréaliste. Il la met en scène devant sa caméra. On comprend progressivement qu Mister Wood est réalisateur de film d'animation en volume. Devant un miroir, le réalisateur exécute un mouvement à plusieurs reprises. Il commence alors à animer la poupée-danseuse, image par image. Chaque prise de vue est scandée par une obturation de la caméra. Au fur et à mesure que la danseuse accomplit son mouvement, l’obturation s’accélère et s’oblitère au profit d’une danse, d’abord hésitante, puis déchaînée. Après quelques secondes, Mister Wood s’invite dans la chorégraphie aux allures de parade amoureuse.

www.transitscape.net

'Pigmaleón' is a film about movement in animation and in danse.

With the performer Emmanuelle Vincent from the t.r.a.n.s.i.t.s.c.a.p.e company and a music by Jorge Piquer.

Pigmaleón est un film sur le mouvement : celui des corps et des âmes, celui d'une marionnette animée et de son créateur, celui du cinéma d'animation et de la danse.
La danse contemporaine a souvent un propos abstrait, elle s’incarne essentiellement à travers les corps en action, et cela constitue un thème en soi. Il ne nous a pas paru nécessaire d’alourdir le film en combinant artificiellement notre thématique du mouvement avec un sujet intempestif, tant la question du mouvement est au cœur de notre préoccupation en tant que réalisateur de films d’animation et amateur de danse.
La chorégraphie a été conçue et interprétée par la danseuse et comédienne Emmanuelle Vincent de la compagnie t.r.a.n.s.i.t.s.c.a.p.e., sur une musique de Jorge Piquer. Le danseur Pierre Larauza a servi de modèle pour les pas exécutés par Mister Wood.
Dans la première partie du film, Mister Wood s’entraîne à interpréter le premier mouvement de la chorégraphie afin de le restituer dans l’animation de sa marionnette-danseuse. Dans la foulée des mouvements que le réalisateur prête à la poupée, il se joint à la chorégraphie, et l'on ne sait plus qui mime qui. Ils entament ensuite une danse de couple, de séduction et de charme. Le film montre donc une grossière marionnette en bois (Mister Wood) en train de manipuler une marionnette-danseuse qui est en réalité la chorégraphe réelle de la danse. C’est donc elle qui au final a guidé les mouvements de Mister Wood. C’est tout le rapport de la vie à son imitation et le rapport de l’art à la réalité qui sont mis en jeu.














 
 

More information on the Collective Workshop

PIGMALEÓN
Réalisation / Direction : Atelier Collectif (à peu près 30 créateurs - about 30 creators -coordination et/and direction: William Henne)
Scénario / Screenplay : Atelier Collectif.
Langue originale des dialogues / Original language : sans dialogue / without dialogue
Titre anglais/ English title : Pigmaleón
Genre : Animation
Synopsis / Synopsis :
Pigmaleón est un film sur le mouvement : celui des corps et des âmes, celui d'une marionette animée et de son créateur, celui du cinéma d'animation et de la danse.
Un réalisateur de film d'animation en volume, aux allures de bûche mal dégrossie, sculpte, fabrique et habille une poupée photoréaliste et la met en scène devant sa caméra. Le réalisateur joue les mouvements au préalable et anime la poupée-danseuse. Dans la foulée des mouvements que le réalisateur prête à la poupée, il se joint à la chorégraphie, et l'on ne sait plus qui mime qui. Ils entament ensuite une danse de couple, de séduction.

'Pigmaleón' is a film about movement in animation and in danse.
Character & background design : Atelier Collectif.
Images / Camera : William Henne.
Animation / Animation : David Duvieusart.
Montage / Editing : Atelier Collectif.
Son / Sound : Héléna Réveillère.
Musique / Music : Jorge Piquer.
Coordination : William Henne.
Format de la copie / Projection format : HD / Full HD/ Colour 1:66
Son / Sound format : Stereo
Format pour la sélection / Selection format : DVD PAL
Durée / Running time :  4’45’’
Technique : Stop motion
Production / Production : Zorobabel avec l'aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la Cocof.
Contact : William Henne / Delphine Renard
Rue de la Victoire 132 - 1060 Bruxelles
tel/fax : 32 2 538 24 34 - zorobabel@zorobabel.be - www.zorobabel.be
Année de production / Year of production : Bruxelles / Brussels – 2011
Biographie / Biography :
L’Atelier Collectif est un lieu de formation à l’animation, qui rassemble des non-professionnels unis autour de projets de courts métrages d’animation en équipe. Toutes les décisions sont prises en commun depuis le scénario jusqu’à la sonorisation. Ces films sont réalisés avec des moyens professionnels et finalisés en 35 mm. Ils ont récoltés une vingtaine de prix (Bruxelles, France, Russie, Portugal, Japon, etc.). Ces projets sont coordonnés par William Henne, cinéaste, éditeur, auteur de bande dessinée et co-responsable de  Zorobabel."Pigmaleón" est le treizième film de l'"Atelier Collectif".
The ‘Atelier Collectif’ (Collective Workshop) is an animation workshop for non-professionals, gathered around animated short film projects. Every decision is taken by the group, from the script to the sound design. These films are created with professional means and transferred to 35 mm film. They collected about 20 prizes (Brussels, France, Russia, Portugal, Japan, etc.) These projects are coordinated by William Henne, filmmaker, publisher, comic book author and co-director of Zorobabel. 'Pigmaleón' is the 13th film of the 'Collective Workshop'.
Filmographie/Filmography :
« Barbe Bleue » 35 mm 15’10, 2000 - « Le petit théâtre mécanique » 35 mm, 7’30, 2002 - « Le complot de famille » 35 mm, 6’00’’, 2003 - « Jan Herman » 35 mm, 9’00, 2003 - « Transit » HD, 23’30’’, 2005 - « Otomi » 35 mm, 14’30, 2005 - « Le diagramme du migrant » Flash, 2’00, 2006 - « Déjà vu » 35 mm, 19’53, 2008 - « Kill the surfers », HD, 3’23’’, 2009 - « L’affaire Ghinzu », HD, 16’20’’, 2010 - « Kimiko», HD, 3’23’’, 2011 - « Kin», 35 mm, 11’00’’, 2011 - « Pigmaleón », 35mm, 4’45’’, 2011 - «Quand j’étais petit, je croyais que», HD, 52 X 45’’, 2011-2012.

Les participants :
Julien Bader, Xavier Bernapel, Benjamin Bertrand, Juliette Bigoteau, Yann Bonnin, Mohammed Bouhari, Aurélie Brisart, Olivia de Thévenard, Fabien Degreef, Charles Delval, Alex Dumont, David Duvieusart, Simon Elst, Katarzyna Gunkowska, Emmanuel Haessig, Satoshi Hamaya, William Henne, Matthieu Kaempfer, Charlotte Labarbe, Pierre Larauza, Bérangère Maréchal, Rosanna Mendolia, Lise-Marie Moyen, Caroline Nugues, Jorge Piquer, Héléna Réveillère, Marie Tellier, Oriane Van Welssenaers, Emmanuelle Vincent, Daniel Vos, Léo Ysebaert.