ap
FILMS D'AUTEURS

Depuis 1997, les films d'auteur produits par Zorobabel sont largement diffusés en festivals, en Belgique et ailleurs, en télévision, en salle, en DVD et en ligne. Il s'agit essentiellement de premier film.

 
"Tout jeune garçon, j'étais apprenti boucher et mon patron, c'étais le président du club de boxe"

1. "Tout jeune Garçon ..." de William Henne (16mm, coul., 7', 1997).
Un jeune homme trouve un portefeuille dans un bibliothèque publique. En regardant à l'intérieur, il retrouve l'adresse du propriétaire de l'objet perdu. Au moment où ce dernier récupère son bien, il demande au jeune homme s'il a vu les photos que contient le portefeuille. Il invite le jeune homme à entrer chez lui... L'histoire raconte comment un homme invente un stratagème pour se raccrocher à ses souvenirs. Un homme dont la vie ne se résume plus qu'à quelques photos. Son stratagème va lui faire revivre ses moments passés et lui attirer des interlocuteurs privilégiés. Les images oscillent entre la peinture et un rendu photographique.

"Le drapeau"

2. "Le drapeau" d'Olivier Navez (16mm, coul., 7', 1997).
Un candidat borné, accompagné de ses sous-fifres, part en campagne électorale. Au cours d'un meeting musclé, un public inconscient et docile est prêt à adhérer aux thèses démagogiques de l'orateur... La haine couve et explose par moments au nom d'un bout de tissu qui flotte au vent. "Le drapeau" est une vision ironique et caricaturale sur la fanatisation d'une foule. Les derniers plans du film nous ramènent à la réalité et de la caricature à la réalité, le pas est vite franchi.

"Quand Maman n'est pas là"

3. "Quand Maman …" d'A. Boughezala et A. Beyns (16mm, coul., 8', 1997).
Comme chaque jour, maman prépare la dinde, Papa travaille au garage, le petit garçon joue avec sa voiture miniature et le cochon domestique joue au circuit électrique. Quand le repas est prêt, Maman prévient le Papa, par sonnerie interposée. À table, Maman fait preuve de son autorité et Papa s'y essaye. Progressivement, le cochon s'émancipe ... L'histoire met en scène le rapport de force entre grand et petit au sein d'une famille. La loi du plus fort est ici renversée quand les petits font une alliance contre la figure d'un père qui se veut autoritaire.

"Les grenouilles"

4. "Les grenouilles" de Delphine Renard (35 mm, coul., 4'30'', 1998).
"Il était une fois un petit garçon qui aimait bien se promener dans la campagne..." Ce film, qui exprime le rapport à l'enfance, illustre la chanson "Les grenouilles" de Steve Waring. Dans ce dessin animé, les animaux sont traités de manière très picturale. Par opposition, le mouvement est lui, très réaliste, basé sur des mouvements réels. Les taches de peinture, une fois en mouvement, prennent l'allure d'animaux réels.

"Archi"

5. "Archi 1" d'Adel Boughezala et Marc Gonthier (DV, 5', 1998).
De la naissance d'Archi le petit excrément et de sa rencontre avec Alias le cochon salvateur. Ce petit bijou de dérision multiplie les situations absurdes et les inventions visuelles.
En co-production avec Fartaz le Chauve.

Prix au Festival du Court-métrage et Vidéo Belge, Ottignies, 1999.
Prix de la meilleure réalisation au 21ème " Festival du Film Indépendant" , Bruxelles, 1999.

"Archi"

6. "Archi 2" d'Adel Boughezala et Marc Gonthier (DV, 5', 2000)
La suite directe des aventures d'Archi et Alias + "Hans Schlussel, Karl zimmer & Otto Wurmst" d'A. Boughezala (vidéo num , 1', 2000).
En co-production avec Fartaz le Chauve.

"Robert 344 13 55"

7."Robert 344 55 13" de Delphine Cousin (DV, couleur, 1' 30'', 2002)
Un appartement parcouru en caméra subjective par une femme. Elle prépare un café. Pendant ce court moment tiré du quotidien, la jeune femme nous fera partager son hésitation concernant un numéro de téléphone inscrit au dos d'un sous-verre en carton : appelera-t-elle ou non ? Les décors sont en papier découpé, l'animation en pastel gras étalé sur une vitre.

tango nero

8. "Tango nero" de Delphine Renard (35 mm, couleur, 11' 00'', 2005)
Une jeune fille en quête de romance arrive à Venise. Elle est témoin d'un vol à St-Marc et le voleur tente de se débarrasser d'elle. Dans la lutte qui s'en suit, elle avale la pierre qu'il avait volée à St Marc. Il se voit alors lié à elle par intérêt. Les deux personnages traversent Venise en dansant un étrange tango, tantôt se rapprochant, tantôt se repoussant sous une pluie diluvienne . La jeune fille amoureuse a-t-elle raison d'espérer? Entièrement filmée et montée, la vidéo d'origine sert de base à un dessin animé pictural.
High definition stills, director'still, technical features and dialog list on the 'Press & festivals' page
Prix de la Rtbf à Anima 2005, Bruxelles, 2005.
Prix animation au festival Cinéfleuve, Saarbrücken, 2005.
Mention au Circuito Off Venice Intenational Short Film festival, Venise, Italie, 2005.
Prime à la qualité, Centre du cinéma et de l'audiovisuel, Communauté Française, 2005.

ok

9. "Histoire à la gomme" de Éric Blésin (35 mm, colour, 10' 00'', 2005)
Comme tous les jours, Gaspard se rend à l'école. Il voudrait pouvoir attirer l'attention de Léontine mais sa timidité et sa maladresse lui semblent être des obstacles insurmontables. Finalement , cette journée n'est pas semblable aux autres ; à la sortie de l'école, après avoir raté son tram, Gaspard assiste au rapt de Léontine par quatre individus suspects dans une grosse voiture noire. Sans hésiter, Gaspard se mute en " héros" et se lance à leur poursuite faisant abstraction de tout les dangers…
En coproduction avec Les Films du Nord, Digit Anima et Suivez Mon Regard.
High definition stills, director'still, technical features and dialog list on the 'Press & festivals' page
Prix du "meilleur film d'animation" au festival du film indépendant, 2006.
Mention spéciale du jury au festival les Nuits Magiques, Bègle, France, 2006.
Prime à la qualité, Centre du cinéma et de l'audiovisuel, Communauté Française, 2006.
Golden Cairo au 16ème Cairo International Film Festival for Children, Le Caire, Égypte, 2007.
Prix du public au 5ème Festival de Cinéma Jeunes Publics du Massif du Sancy, France, 2007.
Prix du meilleur film d'animation, Arouca film festival, Arouca, Portugal, 2007.
Anima Mundi special awards , Rio de Janeiro, Brésil, 2007.

ok

10. "Des cailloux plein les poches" par l'atelier auteurs (HD, couleur, 9'00'', 2009)
Ce film d'animation est réalisé par plusieurs auteurs autour d'un thème commun, le « souvenir enfoui », en référence à la petite madeleine de Proust. Il s'agit des souvenirs enfouis qui ressortent de la mémoire par une odeur, un goût, une couleur, une sensation. Nous trouvions qu'il était intéressant de traiter ce sujet à plusieurs car tout le monde connaît ce genre de sensations qui remonte à la surface et révèle quelque chose d'intime, de sensible ou proche de l'enfance. Ces tranches intimes de souvenirs surgies de manière très spontanée feront inévitablement écho chez le spectateur. Il en résulte un film à tiroirs où se côtoient des parts intimes de l'univers de chacun des auteurs révélé par le fait d'avoir travaillé ensemble à faire surgir des souvenirs enfouis.
En co-production avec Camera etc.

ok

11. "Vis-à-vis" de Caroline Nugues (HD, couleur, 6' 00'', 2008)
L'action se déroule dans une ville occidentale à notre époque. Dans un quartier tranquille, se croisent régulièrement deux personnages que tout semble séparer. Le plus jeune des deux vit seul dans un appartement qui donne sur une placette.
En partenariat avec Mordalia.

Un contact simple pour commencer

12. "Heureux!" de Thierry Van Hasselt (DV, coul., 7 ', 2008)
Ce film a été élaboré dans la continuité du spectacle de danse « Holeulone » de Karine Pontiès, où les animations et les peintures sur verre se mêlent aux chorégraphies de la danseuse. Après cette expérience, à partir de tout le matériel réalisé durant la création du spectacle, Van Hasselt se lance dans la création de ce film d'animation.
En coproduction avec FRMK.
Mention du jury, 30ème Festival du Film Court de Villeurbanne, 2009.

ok

13. "Aral" de Delphine Renard et Delphine Cousin (35 mm, couleur, 15' 00'', 2009)
L'histoire se  déroule dans un ancien village de pêcheurs, la mer a disparu,  le manque d'eau rend la vie très difficile. Les hommes sont partis chercher du travail ailleurs. Parmi les enfants restés au village, Boris et Toumbil  sont liés l'un à l'autre par une forte amitié. Un jour, les parents de Boris déménageront dans le nord pour une vie meilleure, même si il faut tout quitter. Pourtant, dans ce paysage désolé, les enfants continuent à s'amuser et les bateaux échoués sont pour eux une merveilleuse plaine de jeux.
High definition stills, director'still, technical features and dialog list on the 'Press & festivals' page
Prime à la qualité, Centre du cinéma, Communauté Française, 2010.
Prix de la SABAM au festival Anima 2010.

ok

14. "Caniche" de Noémie Marsily et Carl Roosens (35 mm, couleur, 16' 00'', 2009)
Marius, petit cabot, partage son temps entre la scrutation de l'horizon vide et la lecture de revues de beauté écrites spécialement pour lui par Gisèle, une rédactrice en chef que Marius tient captive dans une cage à oiseaux au plafond de sa petite chambre. Un jour, la ligne d'horizon offre à Marius un coiffeur, charmeur et funky, au rire chantonnant. La petite vie de Marius est bouleversée. Un nouveau monde de fantasmes capillaires s'ouvre à lui. Les revues de beauté deviennent la bible empoisonnée du chien, qui s'active comme il peut pour réaliser son rêve : séduire le beau coiffeur.
En coproduction avec le Studio Cramique.
High definition stills, director'still, technical features and dialog list on the 'Press & festivals' page
1ère Mention au 16ème Aye Aye Festival, Nancy, France, 2010.
Prix du Meilleur court métrage au Festival Intenational du Film Francophone, Namur, 2010.
Grand prix du Jury Plans animés au 23ème Premiers Plans, Angers, France, 2011.

15. "Autour du lac" de Noémie Marsily et Carl Roosens (DCP, couleur, 5' 06'', 2013)
"Autour du Lac"est un film basé sur une chanson de Carl et les hommes-boîtes, extraite de l'album "La Paroi de ton Ventre".
En coproduction avec le Studio Cramique.
Avec la participation de l'Abbaye de Fontevraud.
Prix "CANAL+ aide à la création" au Festival International d'Annecy, France, 2013.
"Special jury award" à Animanima, Festival International du Film d'Animation à Cacak, Serbie, 2013.
"Mention spéciale" au Black Horse of Animation Competition du 3rd Ars Independent IFF à Katowice, Pologne, 2013.
"Animage best art direction award" au International Animation Festival de Pernambuco, Brésil, 2013.
"Best animation award" à Anima ( Córdoba International Animation Festival), Argentine, 2013.
"Best music video award" au Bradford Animation Festival, Grande Bretagne, 2013.
Grand prix Anima de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Anima, Bruxelles, 2014.
Jury Honorable Mention à la MONSTRA 2014 Short Film Competition, Lisbonne, Portugal, 2014.
Special Animation Prize au 24ème MEDIAWAVE Film Festival, Komarom, Hongrie, 2014.

adl 16. "Our lights" de Noémie Marsily et Carl Roosens (DCP, couleur, 5' 19'', 2013)
Incursion, en forme d'irruption volcanique, dans l'esprit troublé d'une jeune femme. Musique de BRNS.
En coproduction avec BRNS et le Studio Cramique.
Audience award au Vienna Independant Shorts, Vienne, Autriche, 2014.
17. "La chair" de Louise Lemoine Torrès & William Henne (DCP, couleur, 14' 40'', 2014)
Le fonctionnement de notre société a été optimisé pour servir au mieux l’économie, le dogme, la reproduction. Le corps de la femme aussi. D'après la nouvelle de Louise Lemoine Torrès. En coproduction avec Lardux. Avec la participation d'Arte France.
High definition stills, director'still, technical features and dialog list on the 'Press & festivals' page
Pauvre histoire pauvre 18. "Pauvre histoire pauvre" de Carl Roosens (HD, couleur, durée indéterminée, 2014)
Pauvre histoire pauvre est une web-série de petits films d’animation d’une durée qui varie entre 1 et 6 minutes. C’est dans l’accumulation de ces petits films, des détails qui les traversent, que des liens narratifs se tissent, qu’un monde, une réflexion apparait aux yeux/oreilles du spectateur.
En coproduction avec le Studio Cramique.
Kijé

19. "Kijé" de Joanna Lorho (DCP, couleur, 9' 30'', 2014)
L'histoire se déroule dans une ville usine. Au crépuscule parmi les brumes, un ouvrier aperçoit des ombres et une lueur émergeant du canal qui sépare les usines des dortoirs. Perturbé par cette vision, il se met à errer dans la ville endormie. L'animation et le scénario sont élaborés de concert avec la musique, composée par la réalisatrice elle-même.
En coproduction avec Graphoui.
Prix Format Court - Plans animés au festival Premiers Plans, Angers, France, 2015.

20-25. "Moustique" de Noémie Marsily et Carl Roosens (DCP, couleur, 5' 49'' ou 6 X 2'05'', 2014)
La tragique, pitoyable, ironique, drôle, attendrissante, spirituelle, spectaculaire, inédite, mélancolique, navrante, catastrophique, singulière, facétieuse ou consternante FIN d’une vie de moustique.
En coproduction avec Lardux et le Studio Cramique et avec la participation de Canal+ France.
De wind 26. "De Wind" de Carl Roosens et Damien Magnette (DCP, couleur, 4' 43'', 2015)
Le Wild Classic Music Orchestra est un projet de musique expérimentale réunissant un groupe d’handicapés mentaux et des musiciens, sextet composant une expérience visuelle et auditive motivée par un besoin de lier différents domaines visuels et sensibles. Ils créent un mélange étonnant entre punk rock, instruments fabriqués maison et paroles ntuitives. Le clip de leur morceau De Wind mêle la peinture animée à leurs instruments fabriqués maison et leurs paroles impulsives. Il en découle une douce explosion visuelle et sensible de couleurs et de sons.
En coproduction avec VZW Wit.h et Humpty Dumpty.
De longues vacances
27. "De longues vacances" de Caroline Nugues (DCP, couleur, 15' 54'', 2015)
Cet été, Louise découvre pour la première fois les joies du camping au bord de la mer avec ses parents. Avec son père, elle collecte de précieux trésors ayant appartenu, selon son père, à une sirène. Il lui raconte l'histoire de cette sirène qui ne savait pas chanter et qui, du coup, n'arrivait pas à trouver sa place dans la société.
Les vacances se prolongent plus que d' accoutumée et ce que découvre Louise au fil des jours, c'est que l'histoire de cette sirène pourrait bien être celle de son père.

Mention "For the most likeable film" au festival Balkanima 2015, Belgrade, Serbie, 2015.
Mention au festival Filem'On, fest. int. du film pour enfant dans la section Belgian shortfilms, Bruxelles, 2015
.
Grand Prix de la Fédération Wallonie-Bruxelles à Anima 2016, Bruxelles, 2016.
Prix de la Compétition Mezzo au Festival Plein la bobine 2016, Bruxelles, 2016.
Prix du jury Festival Connexions au Festival Plein la bobine 2016, Bruxelles, 2016.
Je ne sens plus rien 28. "Je ne sens plus rien" de Noémie Marsily et Carl Roosens (DCP, couleur, 9' 31'', 2016)
C'est le matin. Dans une nacelle de pompier qui surplombe une ville, un couple s'éveille et se prépare à entamer la journée. Il est magicien, elle est pompier. Le magicien quitte la nacelle pour descendre sur la terre ferme et donner des spectacles où il met en scène son don d'invisibilité, assisté par deux bimbos. La pompier dans sa nacelle s'affaire en ville à secourir des habitants surpris par des incendies. Elle amène ces rescapés du feu, en état de choc, aux deux bimbos dans le parc, qui les chouchoutent et les installent comme petit public pour le spectacle de magie.
En co-production avec l' ONF et le Studio Cramique.
Yin 29. "Yin" de Nicolas Fong (DCP, couleur, 10'30'', 2017)
Dans la philosophie chinoise, le Yin et le Yang sont deux entités résultant du souffle originel. Ce sont deux forces opposées, mais complémentaires, puisque chacun porte en lui un soupçon de l’autre. L’un ne se concevant pas sans l’autre. La cosmogonie désigne le système de la formation de l’Univers.
En co-production avec Camera-etc.
Prix spécial du jury professionnel animation, Festival du Film d'Espalion, France, 2017.
Audience Award 2017 au Klik Amsterdam Animation Festival, Pays-bas, 2017.
KL 30. "KL" de William Henne & Yann Bonnin (DCP, couleur, 3' 30'', 2017)
Une succession de photographies défilent rapidement. Le lieu n’est révélé que par des détails, cadrés en gros plan. Cet endroit est un immense cimetière.
Mention Spéciale au 7ème StopTrik International Film Festival à Maribor, Slovénie, 2017.
Simbiosis carnal 31. "Simbiosis carnal" de Rocio Alvarez (DCP, couleur, 9' 00'', 2017)
Une façon différente de voir la sexualité où le jeu et la transformation personnelle sont plus importants que la réalité des corps. Un enchaînement zoologique-onirique libre de toute convention. En co-production avec Camera-etc.
Prix du meilleur court métrage d'animation au festival Prime the Animation, Valencia, Espagne, 2017.
Prix du public au festival Prime the Animation, Valencia, Espagne, 2017.
Un P'tit

32. "Un P'tit" de Carl Roosens, (DCP, couleur, 3' 53'', 2017)
Pour grandir, il faut manger.
En co-production avec les Studios Cramiques.

(Dis)connect 33. "(Dis)connect" de Alea(s), (DCP, couleur, 2018)
(Dis)connect est un film en motion design basé sur un extrait sonore de Network, réalisé par Sidney Lumet.
En co-production avec Reanimation.
En cours de réalisation.
Frandisco 34. "Frandisco" de Laura Petitjean, (DCP, couleur,2018)
Autour de l'œuvre de Marcel Schmitz.
En co-production avec Têtes pressées, La S Grand Atelier et FRMK, en partenariat avec Art & Marges.
En cours de réalisation.
Saigon sur Marne 35. "Saigon sur Marne" de Aude Leplège-Ha (DCP, couleur, 5' 00'', 2018)
Interrogés par leur petite fille, deux octogénaires reviennent sur leur vie, entre Bonneuil sur Marne et Saigon.
En co-production avec Camera-etc. et Novanima.
En cours de réalisation.
Sex4Kids 36. "Sex4Kids" de Gwendoline Gamboa, (DCP, couleur, 5' 00'', 2018)
SEX4KIDS est un court métrage documentaire où des adultes racontent leurs souvenirs de sexualité enfantine de manière rigolote et décomplexante.
En co-production avec Camera-etc.
En cours de réalisation.
Comme un fleuve 37. "Comme un fleuve" de Sandra Desmazières, (DCP, couleur, 20' 00'', 2018)
Comme un fleuve raconte le destin croisé de deux soeurs de Tao et Sao Maï, deux adolescentes qui vivent à Saïgon et vont être séparées par la guerre du Vietnam. Pour l'une, une vie hors de son pays et pour l'autre, la guerre et le communisme.
En co-production avec Les films de l'Arlequin et l'ONF.
En cours de réalisation.
Câline 38. "Câline" de Margot Reumont, (DCP, couleur, 2019)
Colline est une petite fille de six ans qui aime beaucoup les câlins. Elle grandit et son corps change. Le comportement des adultes par rapport à elle change lui aussi. Le film transmettra une expérience subjective à propos de la tendresse et amenera le spectateur à se questionner sur son vécu.
En co-production avec Lardux films et Studio Tabass'co.
En cours de réalisation.
Alex Barbier, portrait 39. "Alex Barbier, portrait" de Laura Petitjean, (DCP, couleur, 2019)
Alex Barbier, Portrait est un long-métrage documentaire de 80 minutes qui porte sur le parcours d'Alex Barbier, l’une des figures tutélaires de la mouvance la plus créative de la BD indépendante.
En co-production avec Têtes pressées et Novanima.
En cours de réalisation.
Du Nước Mắm dans le Cassoulet 40. "Du Nước Mắm dans le Cassoulet" de Aude Ha Leplège, (DCP, couleur, 2020)
Hoai, un vietnamien qui a immigré en France lorsqu’il était enfant, apprend que sa fille a décidé d’interrompre ses études pour se rendre au Vietnam. Il cherche à l’en dissuader lors d’un repas de famille.
En co-production avec Camera-etc et Novanima.
En cours de réalisation.

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

ac
L'ATELIER COLLECTIF
ac

En savoir plus sur l'Atelier Collectif

 

zoR
Ces films résultent de la démarche d'auteurs rassemblés en "Atelier Collectif". Au sein de ce groupe, les compétences et les envies sont diverses et nourrissent le film à tous les niveaux : narration, esthétique, mise en scène, scénographie, photographie,...
Les créateurs échangent leur savoir-faire dans une logique d' "éducation permanente" qui a caractérisé l'atelier Zorobabel depuis ses débuts. Tout en ne relevant pas de conditions de production traditionnelles, les films bénéficient d'un soin particulier à chaque étape de réalisation et de moyens professionnels. L'"Atelier Collectif" est le troisième axe de Zorobabel après les ateliers d'initiation et les films d'auteur, il est à la croisée de ces deux premiers axes, entre "atelier de formation" et "collectif d'auteurs".
LES FILMS DE L'ATELIER COLLECTIF
"Barbe Bleue"

1. "Barbe Bleue", de l'Atelier Collectif (35 mm, coul., 15', 2000)
Barbe Bleue, un homme riche et puissant, épouse une jeune fille, Ariane, qui devient sa septième épouse. Un jour qu'il part en voyage, il lui interdit de pénétrer dans son cabinet secret pendant son absence…
Ce huis-clos cruel et spectaculaire, échafaudé autour de la figure psychotique du personnage titulaire (avec une lourde dimension sexuelle) privilégie une vision ambivalente de ce serial killer avant l'heure : l'homme est à la fois séduisant, fascinant et terrifiant. À son comportement sanguinaire s'ajoute une dimension supplémentaire qui explique en partie sa manie pathologique de conserver les cadavres de ses moitiés : le cabinet secret de Barbe bleue, qui est ce qu'on appelait au 18ème siècle un « cabinet de curiosités ». C'est-à-dire une sorte de musée personnel rassemblant des pièces rares, relevant de l'histoire naturelle ou de la cryptozoologie. La véritable héroïne de l'histoire est Ariane, sa jeune épouse. Celle-ci effectue un parcours initiatique qui lui ôtera son innocence première.
Prix Cinergie au 20ème Festival du dessin animé et du cinéma d'animation de Bruxelles, 2001.
Mention (pour l'animation) au 23ème Festival du Court métrage Media 10/10 de Namur, 2001.
Prime à la qualité, Centre du cinéma et de l'audiovisuel, Communauté Française, 2002.

"Le petit théâtre mécanique"

2. "Le petit théâtre mécanique", de l'Atelier Collectif (35 mm, coul., 7'30'', 2002)
Dans un centre commercial, un petit théâtre mécanique joue en boucle "Hansel et Grethel" sur un air de comédie musicale. Thomas, un gamin d'une dizaine d'années, s'y retrouve contraint et forcé pendant que ses parents sont partis faire les courses. Lassé par la répétition de cette adaptation consternante, il imagine une version revue et corrigée, où les parents en prennent pour leur grade … Le film s'inscrit en porte-à-faux par rapport à une logique propre aux contes de fée : ces récits racontés aux enfants, le soir, avant le coucher, tendent à maintenir un ordre social où les parents gardent leur rôle de responsables bienveillants alors même que le conte met en scène des parents qui abandonnent leurs enfants dans une forêt. Thomas, lui aussi un peu laissé pour compte par ses parents, invente une nouvelle issue pour cette histoire d'enfants abandonnés.
Prix du "meilleur court métrage" au 24ème " Festival du film indépendant", Bruxelles, 2002.
Trophée Jacques Tati. Prix du public au 6ème " Festival du film" de vendôme, France, 2002.
Prime à la qualité, Centre du cinéma et de l'audiovisuel, Communauté Française, 2003.
Mention Cinergie au 23ème " Anima", Bruxelles, 2003.
Prix de la Sabam au 23ème " Anima", Bruxelles, 2003.
Prix du public pour l'animation - Rencontres Audiovisuelles, Lilles, France, 2003.
Prix spécial du jury Moscow Intenational Children's animation films festival, Goldfish, Moscou, Russie, 2003.
Mention Spéciale du Jury du FIKE 2004, Évora Int. Short Film Fest., catégorie d'Animation, Portugal, 2004.

"Le complot de famille"

3. "Le complot de famille", de l'Atelier Collectif (35 mm, couleur, 6' 00'', 2003)
Un mythomane, paranoîaque de surcroît, va pousser la logique du complot dans ses derniers retranchements.
L'unique personnage du film met en scène sa propre vie en manipulant des poupées grandeur nature qui lui font office de famille et ses gestes se font l'écho de ceux de l'animateur, qui donne vie aux poupées d'un film d'animation en volume.

Coup de coeur au 5ème Festival du Film Court francophone de Vaulx-en-Velin, France, 2005.

"Jan Hermann"

4. "Jan Hermann", de l'Atelier Collectif (35 mm, couleur, 9' 00'', 2004)
Ce film est un reportage. Nous plongeons d'emblée au cœur d'Hollywood à l'apogée du cinéma muet. Une grande star, Jane Clark, est sur toutes les affiches de l'époque. Elle est révélée par le film incontournable du réalisateur Frank Liebermann, " Les mystères de NY ", qui chaque soir, attire la foule dans les salles de cinéma. Étrangement, Jane Clark disparaît de la scène, en pleine gloire, alors que le cinéma muet fait place au parlant. Cinquante ans plus tard, en 1979, à Sainte Croix sur mer, un petit village reculé de Bretagne, nous assistons à l'enterrement de Jan Hermann, un vieil immigré hollandais. Selon ses voisins, c'était un homme sans histoire, même si il parlait peu de son passé. Personne ne se doute alors que Jan emporte un secret dans la tombe. En mettant de l'ordre dans les affaires de son père, Daniel Hermann découvre une histoire inimaginable.
Prime à la qualité, Centre du cinéma et de l'audiovisuel, Communauté Française, 2004.
Grand Prix Anima 2004 de la Communauté Française, Bruxelles, 2004
Prix du public - Rencontres Audiovisuelles, Lilles, France, 2003.
Prix du meilleur scénario au festival "Le court en dit long", Centre Wallonie-Bruxelles, Paris, France, 2004.
Prix spécial du jury au 26ème " Festival du film indépendant", Bruxelles, 2004.

transit

5. "Transit", de l'Atelier Collectif (HD, couleur, 23' 30'', 2005)
“Transit” est un film documentaire élaboré autour de témoignages de réfugiés (turc, congolais, colombien et iranien) ainsi que de personnes qui ont un point de vue sur la question des nouvelles migrations, à savoir Olivier Maerens, porte-parole de l’Office des Étrangers et Pierre-Arnaud Perrouti, du MRAX.
Tous ces entretiens sont illustrés en animation et ponctués de diverses séquences qui donnent aperçu plus général sur la question.
Pratiquement toutes les techniques existantes du cinéma d’animation sont utilisées dans ce film : dessin animé, animation en volume (poupées articulées), banc-titre multi-plan, pixillation, Flash, images de synthèse, compositing, peinture animée, rotoscopie, retouches numériques, etc.

Prix de la presse au festival Media 10/10, Namur, 2005.

ok

6. "Otomi", de l'Atelier Collectif (35 mm, couleur, 14' 30'', 2006)
Adaptation d'une nouvelle de Ryunosuke Akutagawa, intitulé "La chasteté d'Otomi", le film décrit les comportements extrèmes auquels l'homme peut succomber dans des situations de crise. L'action se déroule au début de l'ère Meiji (1868), dans un quartier de Tokyo déserté par ses habitants à l'annonce de l'attaque de l'armée contre des forces rebelles. Dans une des maisons du quartier se déroule un huit clos opposant un vagabond nommé Shinko et la servante de la maison, Otomi, venue récupérer le chat de sa patronne.
High definition stills, director'still, technical features and dialog list on the 'Press & festivals' page
Grand-Prix Award at the Akira Kurosawa Memorial Short Film Competition 2006, Imari, Japon.
Prime à la qualité, Centre du cinéma et de l'audiovisuel, Communauté Française, 2006.

Le diagrame du migrant

7. "Le diagramme du migrant" de l'Atelier Collectif (HD Flash, colour, 2'00'', 2007)
En 2 minutes, un diagramme nous décrit les différents parcours possibles qu'un réfugié peut suivre. Ce film fut réalisé pour l'internet et intégré, par ailleurs, au film "Transit".

dv

8. "Déjà vu", de l'Atelier Collectif (35 mm, couleur, 19 ' 57'', 2008)
Tout commence comme le plus typique des polars : un ex-flic détective, des gangsters, une femme fatale, un flic pas clair. Une rhétorique et une mécanique narratives huilées comme un pistolet automatique. Sauf que le héros meurt après quelques minutes de film et que soudain la machine s'emballe et répond à une toute autre logique...
En partenariat avec Mordalia.

ok

9. "Kill the surfers" de l'Atelier Collectif (HD, couleur, 3 ' 23'', 2009)
Illustration en animation d'un morceau extrait du troisième album de Ghinzu, "Mirror mirror".
En collaboration avec Ghinzu.
Prix du jury "Jeunes" section "video clip" au 2è Fest. int. du court métrage d'animation de Roanne, France, 2011.

ok

10. "L'affaire Ghinzu" de l'Atelier Collectif (HD, couleur, 16' 20'', 2010)
Reportage en animation sur l'affaire "Ghinzu".
Suite à la disparition de John Stargasm, le chanteur du groupe, le journaliste Thomas Lanvers enquête, caméra à l'épaule, sur l'évolution du groupe après l'engagement du nouveau chanteur, Monroe Charles, un ami d'enfance de John. Le document présenté ici au public est une cassette DV retrouvée par la police et montrée dans son entier, sans aucun montage.
Le premier film d'animation en volume (stop motion) tourné caméra à l'épaule !

En collaboration avec Ghinzu et Mordalia.

ok

11. "Kimiko" de l'Atelier Collectif (HD, couleur, 3' 23'', 2011)
Parodie de série animée japonaise en forme de clip sur une musique de F.aBot.

kin

12."Kin" de l'Atelier Collectif (35 mm, couleur, 11' 00'', 2011)
Kin est une photographie sociale de Kinshasa, où vont se croiser des personnages emblématiques de la ville : un taximan licencié en économie, un policier, un garagiste, un " poussepousseur" , etc. Ce sont les jouets africains confectionnés en fil de fer et tôle de canettes récupérées qui ont déterminés l'esthétique générale de ce film d'animation en volume. Et, dans cette même logique de récupération, la thématique du film porte sur la débrouille et le recyclage. Au-delà d'un récit en apparence anecdotique, le film met en scène des problématiques liées à la créativité sociale pour faire face aux situations difficiles de vie. La narration prend la forme d'un conte africain, même si le récit lui-même n'est pas un conte. Elle sera assurée par le conteur et écrivain congolais In Koli Jean Bofane, auteur de «Mathématiques congolaises» (Acte Sud) et de «Pourquoi le lion n'est plus le roi des animaux» (Gallimard Jeunesse, prix de la critique de la Communauté française de Belgique en 1997). Les voix des dialogues sont interprétés en dialecte local kinnois, le Lingala.
En partenariat avec Mordalia.
High definition stills, director'still, technical features and dialog list on the 'Press & festivals' page
Grand-Prix de la Communauté française, Anima 2011, Bruxelles.
Prix de la Rtbf, Anima 2011, Bruxelles.
Mention spéciale au fest. "Le Court en dit Long", Centre W-Bxl, Paris, 2011.
Prix de la meilleure animation, Arouca Film Festival 2011, Arouca, Portugal, 2011.
Prix "Collège au cinéma" au 23ème festival Travelling à Rennes, France, 2012.
"Prix du public" au 23ème festival Travelling à Rennes, France, 2012.
Mention spéciale au 23èmefestival Travelling à Rennes, France, 2012.
Prix de la meilleure animation au 10ème FIKE, Evora, Portugal, 2012.

Ghinzu

13. "Pigmaleón" de l'Atelier Collectif (HD, couleur, 4'45'', 2011)
Pigmaleón est un film sur le mouvement : celui des corps et des âmes, celui d'une marionette animée et de son créateur, celui du cinéma d'animation et de la danse.Un réalisateur de film d'animation en volume, aux allures de bûche mal dégrossie, sculpte, fabrique et habille une poupée photoréaliste et la met en scène devant sa caméra. Le réalisateur joue les mouvements au préalable et anime la poupée-danseuse, interprétée par la danseuse et comédienne Emmanuelle Vincent de la compagnie t.r.a.n.s.i.t.s.c.a.p.e, sur une musique de Jorge Piquer.
Dans la foulée des mouvements que le réalisateur prête à la poupée, il se joint à la chorégraphie, et l'on ne sait plus qui mime qui. Ils entament ensuite une danse de couple, de séduction et de charme.

qjep
14 à 66. "Quand j'était petit(e), je croyais que" de l'Atelier Collectif (HD, couleur, 52 X 45'', 2013)
« Quand j'étais petit(e), je croyais que… » est une série de courte séquence de 30 secondes (45 avec le générique) sur les croyances enfantines. Les séquences mêlent l'humour et la poésie, avec une certaine profondeur, avec leur vision du monde, certes naïve, mais empreinte de la fraîcheur et de la curiosité philosophique dont font preuve les enfants. Une multitude de techniques sont convoquées.
The opening 67."The opening" de l'Atelier Collectif (DCP, couleur, 5'00'', 2014)
"The opening" mélange allègrement les codes du générique de film.
naoto 68."No-go zone" de l'Atelier Collectif (DCP, couleur, 10'00'', 2016)
"No-go zone" évoque la vie au quotidien du dernier homme demeuré dans la zone rouge, après l'évacuation de la région de Fukushima et l'accident de la centrale nucléaire.
Mention spéciale Animation au festival "Le court en dit long", Centre Wallonie-Bruxelles, Paris, France, 2016.
Prix SICAF Choice in Special Competition Cat. au SICAF 2016 Animated Film Festival à Séoul, Corée du Sud, 2016.
1st Award au 11ème Int. Fest. „A Puppet is a Human Too”, Varsovie, Pologne, 2016.
Audience Award for the Best Film au 11ème Int. Fest. „A Puppet is a Human Too”, Varsovie, Pologne, 2016.
Mention Spéciale du Jury Jeune au 16ème Rencontres du Cinéma Européen de Vannes, France, 2017.
Prix du Meilleur film d’animation des Rencontres Cinéma-Nature, Dompierre, France, 2017.
Prix du Jury 18/30 au festival Courtivore, Rouen, France, 2017.
Au XXème siècle, 5 inventions furent écartées ou ne se sont pas généralisées : le bas-nylon résistant, l'Aérotrain, la "safe cigarette", le moteur à eau et la bio-résonnance. Nous l'avons échappé belle ! 69-73."Inhibitum" de l'Atelier Collectif (DCP, couleur, 8'00'', 2016)
Mini-série en 5 volets : au XXème siècle, 5 inventions furent écartées ou ne se sont pas généralisées : le bas-nylon résistant, l'Aérotrain, la "safe cigarette", le moteur à eau et la bio-résonnance. Nous l'avons échappé belle !
Prix du public "Pont-vieux d'or" animation, Festival du Film d'Espalion, France, 2017.
Scraps 74."Scraps" de l'Atelier Collectif (DCP, couleur, 6'00'', 2016)
Des objets mis au rebut nous parlent du sentiment d'exclusion.
Biophonie 75."Biophonie" de l'Atelier Collectif (DCP, couleur, 2'38'', 2017)
Une genèse imaginaire.
76."C'est comme des gens normaux" de l'Atelier Collectif (DCP, couleur, 3'40'', 2017)
Réalisé en quelques jours lors d'un workshop en août 2017, le film met en scène des témoignages recueillis pendant un micro-trottoir dans les rues de Saint-Gilles et de Forest.
La vigie

77."La vigie" de l'Atelier Collectif (DCP, couleur, 8'00'', 2018)
La vigie nous conte l'histoire d'une expérience, d'un homme et d'un écran.
En cours de réalisation.

78."Le poisson fidèle" de l'Atelier Collectif (DCP, couleur, 6'00'', 2018)
Adaptation d'une nouvelle de Peter F. Neumeyer. En partenariat avec le Théâtre du Tilleul.
En cours de réalisation.

L'ATELIER COLLECTIF [AC]

COLLECTIVE WORKSHOP


ZOROBABEL est un atelier de cinéma d’animation qui produit des courts métrages et organise des ateliers d’initiation depuis avril 1994. Depuis 1997, des projets collectifs de court métrage d’animation en 35 mm réunissent de jeunes créateurs venus de tous les horizons. L’”ATELIER COLLECTIF” (nom qui désigne l’ensemble des personnes qui s’inscrivent dans ces projets) conçoit tout le film de façon collective depuis le scénario jusqu’au montage final. Il ne faut pas de compétence spécifique. Si vous avez des talents de bricoleur, de créateur, de dessinateur, de sculpteur, d'animateur, de cinéaste, si vous vous intéressez tout simplement au film d'animation ou que vous voulez en savoir plus, n'hésitez pas à nous contacter et à nous rejoindre. Toutes les phases de la réalisation d'un film sont abordées : écriture de scénario, story board, scénographie, prise de vue, mise en scène, montage, sonorisation. Cela s’adresse à toute personne à partir de 18 ans, ou moins si très motivé.
Vous êtes tous convié à participer à cette aventure.

Les Lundi, Mardi, Mercredi, jeudi et Vendredi
de 9h30 à 16h30
(exceptés congés scolaires)
Zorobabel : rue de la Victoire 132 - 1060 Bruxelles
02 538 24 34 - zorobabel(a)zorobabel.be
contact : William Henne - www.zorobabel.be

En savoir plus sur l'Atelier Collectif

ZOROBABEL, a workshop of animated film cinema, has been producing short films and organising initiation workshops since April 1994. Since 1997, collective projects concerning short animated films have been uniting young creators from all walks of life. The "COLLECTIVE WORKSHOP" (name that refers to the group of people who sign up for these projects) designs the film in a collective way beginning from the screenplay until the final editing. Specific skills aren't needed. Don't hesitate to contact us and to join us when you want more information, when you have the talents of a creator, an artist, an animator, a filmmaker or when you have interest in animated films. …All the phases of production of a film are brought up: screenplay, storyboard, scenography, shooting, direction, editing, sound effects. All persons can participate from the age of 18. Younger persons can also participate, but only when they are highly motivated. we are now making 3 new films
Everyone is invited to participate in this adventure.

On Monday, Tuesday, Wednesday, thursday & Friday from 9h30 'till 16h30
(closed during school holidays)
Zorobabel : rue de la Victoire 132 -1060 Brussels
32 (0)2 538 24 34 - zorobabel(a)zorobabel.be
contact : William Henne - www.zorobabel.be

more information about the Collective Workshop

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash


LES 24 HEURES DE L'ANIMATION

24h 2012
Ces films ont été réalisés lors des 24 heures de la bande dessinée et de l'animation 2011 et 2012.
Voir les films des 24 heures.
LES FILMS DES 24 HEURES 2011
speaker

1. "The Speaker's Corner" , de Noémie Marsily, Carl Roosens & Thalie Natkiel (HD, coul., 1' 06", 2011)
Carl Roosens et Noémie Marsily sont les réalisateurs de "Caniche".
Thalie Natkiel est illustratrice. Ils ont réalisé ce film à Montréal.

24

2. "Dans le même panier", de Pierre Ledain (HD, coul., 24'', 2011)
Pierre Ledain est un réalisateur issu de l'École de Cinéma d'Animation d'Angoulême.

shop

3. "Sex shop", de Paul Louis & Geffroy Soudant (HD, coul., 33'', 2011)
Paul Louis et Geffroy Soudant ont réalisé ce film depuis Mons.

regle

4. "Règlement", de Raphaëlle Goffaux & Philippe Jadin (HD, coul., 24", 2011)
Raphaëlle Goffaux est issue de l'Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles et pratique la lithographie. Philippe Jadin a étudié la vidéo à l'ERG.

batracien

5. "Batracien", de Joanna Lorho (HD, coul., 25' 30'', 2011)
Joanna Lorho est la réalisatrice de "Kijé".

orange

6. "An Orange, Some Fruit Flies and Jon Locke", de R. Brad Yarhouse (HD, coul., 27'', 2011)
Brad Yarhouse est designer et animator issu de la Kendall School de Grand Rapids (Michigan).

forty

7. "Forty and still donbi (part1)", de Caroline Nugues, Marie Vella, Satoshi Hamaya,
Yann Bonnin, Alex Dumont, Xavier Gorgol, Miku (HD, coul., 26'', 2011)
La plupart des réalisateurs ont participé à différents projets de l'Atelier Collectif.

forty2

8. "Forty and still donbi (part2)", de Caroline Nugues, Marie Vella , Satoshi Hamaya,
Yann Bonnin, Alex Dumont, Xavier Gorgol, Miku (HD, couleur, 23'', 2011)

bubble

9. "Mr Bubble", d'Yvana Carletta (HD, coul., 26'', 2011)
Yvana Carletta étudie le graphisme à la Haute École Provinciale Hainaut-Condorcet de Saint-Ghislain. Elle a réalisé un épisode de la série "Quand j'étais petit, je croyais que" à Zorobabel.

rapture

10. "Rapture 2011", de Fdz & Twstdtwn (HD, coul., 24'', 2011)
Fdz & Twstdtwn font partie du collectif Samandal à Beyrouth.

VERITE2

11. "La vérité pratique", de Xavier Gorgol (HD, coul., 24'', 2011)
Xavier Gorgol est animateur et illustrateur.

BRIGANTE

12."Brigante si muore", de Maria Cavallo & Maria Cascella (HD, coul., 24'', 2011)
Maria Cavallo (Italie) est costumière pour le théâtre et a réalisé les costumes du film "Otomi" au sein de l'Atelier Collectif.

human

13. "Human Understanding", de Maria Korkël (HD, coul., 24'', 2011)
Maria Korkël est une réalisatrice allemande issue de la section animation de La Cambre à Bruxelles.

en route
14. "En route pour la civilisation.", deSimon Dupuis (HD, coul., 25",2011)
Simon Dupuis est un illustrateur canadien.
PIRATE

15. "Les aventures de Bob le pirate", d'Otto T (HD, coul., 50'', 2011)
Otto T
est un auteur de bande dessinée français, il a crée avec Grégory Jarry les Éditions FLBLB en 2001.

sopracocos

16. "Sopracrocos", d'Émilie Sengelin (HD, coul., 24'', 2011)
Emilie Sengelin est née en 1980. Elle entreprend une formation aux techniques d'animation à l'EMCA d'Angoulême, ou elle co-réalise Sans Fil, film d'animation en volume. Elle rejoint ensuite la Poudrière, école de réalisation de film d'animation, où elle réalise Le Rond-Point (film d'une minute), Hugo le fayot (film de commande pour la chaîne TV Canal J) et Bouts en Train, son film de fin d'étude.

TRAHISON
17. "Trahison", de Loïc & Elric Robichon (HD, coul., 24'', 2011)
Elric Robichon est un réalisateur montréalais.
CHATON
18. "Tigre et Chaton", d'Inti (HD, coul., 24'', 2011)
Inti (Orozco) vadrouille depuis sa naissance en 1981 dans un pays marxiste-léniniste. Il aime dessiner ce qu'il voit et les gens qu'il rencontre, digérer ces informations et les retraduire dans ses travaux. Il s'intéresse particulièrement à la BD, à l'illustration et au dessin animé.
bad
19. "Bad", de Bulu (HD, coul., 24'', 2011)
Bulu est né au Texas en Belgique en 1912. Il aime le dessin vectoriel et les blagues. Il fait du karaté et joue de l'harmonica. Ses passions sont les balades en forêt et le cinéma d'auteur.
coeur
20. "Pauvre coeur des hommes", de LL de Mars ( DV, coul., 34'', 2011)
LL de Mars est un touche-à-tout indescriptible comme on peut s'en apercevoir sur le site Le terrier.
repartiton
21. "La Répartition", de Paul Cabon (HD, coul., 24'', 2011)
Paul Cabon est un réalisateur de films d'animation issu de La Poudrière à Valence. Il reçoit le Prix spécial du Jury Film de fin d'études Annecy 2010 pour son film "Le retour à l'état sauvage d'un homme chauve."
gesticulation
22. "Gesticulation", d'Isabelle Nouzha (DV, coul., 24'', 2011)
Isabelle Nouzha est une réalisatrice française, qui a réalisé le film "Azzazin" et, avec le dessinateur suisse Alex Baladi, le film "Frankenstein encore".
quant a
23. "Quant à savoir s'il existe le moindre principe moral qui fasse l'accord de tous", de B. Vinck, L-M. Colon, P. Forget, G. Canivet, D. Hermans (DV, coul., 24'', 2011)
Film réalisé par les animateurs de Caméra Etc. Fondé en 1979, Caméra Etc. est un atelier de production dont l'objectif est de contribuer à l'émergence d'une expression cinématographique en Communauté française de Belgique, en encourageant la production de premières oeuvres d'enfants, de jeunes auteurs ou d'adultes. L'atelier est aussi un Centre d'Expression et de Créativité qui entend susciter les capacités créatives des participants en les initiant à la réalisation de films d'animation, depuis l'écriture du scénario jusqu'au tournage et à la sonorisation.
hype

24. "Hype" , d'Olive Booger (DV, coul.,04' 33'', 2011)
Né en banlieue parisienne en 1982, Olive Booger est videaste et auteur de bande dessinée.

cahuette

25. "La dernière cahuette", d'Alexis de Jésus Costa, Nicolas Bougère, Vivien François, Élodie Maréchal (HD, coul., 51'', 2011)
Film réalisé par les animateurs des AAA (Alexis, Nicolas, Vivien et Elodie, et une participation de David). Né sous le parrainage d'Alexandre Alexeïeff et de Claire Parker. L'Atelier de cinéma d'Animation d'Annecy a été fondé en 1971."Creuset de la créativité" comme le définissait Pierre Jacquier, l'Atelier est avant tout un lieu de partage. l'Atelier, un engagement image par image, vis à vis de l'Art, de l'image et de l'Animation.

chez nous

26. "Chez nous", de Benoît Guillaume (HD, coul., 24'', 2011)
Benoît Guillaume
est un réalisateur de films d'animation et un auteur de bande dessinée français.

partage
27. "Partage équitable", d'Hugo Chapelon (DV, coul., 25'', 2011)
john locke
28."John Locke and the Monkey", de Julia Gandrud (DV, coul.,57'', 2011)
Julia Gandrud est une illustratrice vivant à Cranston, Rhode Island.
convois
29. "Convois curieux", de Monsieur Pimpant, Francesco Defourny, Brice Dumas (DV, coul., 29'', 2011)
Monsieur Pimpant, Francesco Defourny, Brice Dumas sont tous trois auteurs de bande dessinée.
jumeaux
30. "Jumeaux", de Violette Delvoye (HD, coul., 28'', 2011)
Violette Delvoye est étudiante en 1ère année de DMA cinéma d'animation à l'ESAAT à Roubaix.
l accord
31. "L'Accord Du Plus Grand Nombre", de Ronald Grandpey (HD, coul., 29'', 2011)
Ronald Grandpey commence par réaliser de petits comix en couleurs directes et en exemplaire unique (1994), impossibles à reproduire avec les moyens dont il dispose ; puis autopublie dans la foulée la Collection 20 pages (1995), photocopiée, où plusieurs genres sont abordés et tournent à vide : intriguée, l'équipe du Simo publie l'année suivante Raison d'État, qui coule la revue. Il déménage à Rennes et participe au fanzine hebdomadaire Chez Jérôme Comix et à plusieurs autres revues et collectifs (FLBLB, Judith &Marinette, Stereoscomic, Comix Club, Fabuleux Furieux...), il publie Ils ont des Nouveaux Pouvoirs, volume 1 (ed. MISMA 2006) et divers développements des Aventures d'Estebald (principalement chez Misma et les Taupes de L'espace). Cette époque est aussi celle d'une première contribution à la revue Lapin (ed. L'Association), et d'une nouvelle collaboration animée avec Michel Cloup (Diabologum, EXP, Panti Will). En 2008 paraît un nouveau clip animé officiel pour Expérience : Des Héros, suivi de diverses projections (St-Pétersbourg, Barcelone, etc) et d'un troisième l'année suivante, Stomp The Pedal, cette fois pour le duo hip hop Yea Big & Kid Static (USA). Ronald signe également les pochettes d'album et single de Binary Audio Misfits (FRA / USA), et participe à davantage d'expositions et projections collectives en France et à l'étranger ; puis descend rejoindre EXP et les éditions MISMA à Toulouse.
ENEMI
32. "Ennemi ?", de Cyril Chapuisat (HD, coul., 25'', 2011)
Cyril Chapuisat a grandi dans la forêt jurassienne. Après avoir accompli ses études d'illustration/animation en Angleterre et quelques années de pérégrinations, il joint ses forces à son frère pour créer des installations et dessiner à quatre mains. Il vit à Genève.
montagne
33. "La montagne", d'Aude Leplège-Ha (HD, coul., 28'', 2011)
Aude Leplège-Ha est étudiante à l'ESAAT (Roubaix) en DMA animation, et ancienne étudiante en MANAA à l'ESAIG Estienne.
ayayo
34. "Ayayo Belzebuth !", de Valentine Delqueux & Jules Delpla (DV, coul., 24'', 2011)
Valentine Delqueux et Jules Delplat sont issus del'ESAAT (Roubaix).
mrs 35. "Maximum random speed", de Bulu & Monsieur Pimpant (HD, coul., 1'17'', 2012)Bulu & Monsieur Pimpant sont tous deux auteurs de bande dessinée (entre autres).
paréidolie 36. "Paréidolie", de Noémie Marsily & Émilie Plateau (HD, coul., 1'08'', 2012)
Noémie Marsily est la co-réalisatrice de "Caniche" avec Carl Roosens et fait partie du collectif "Nos Restes". Elle vit à Bruxelles. Émilie Plateau est une dessinatrice française, auteure de "Comme un plateau" chez 6-Pieds sous Terre.
paix 37. "Paix", de Philippe Branckaert (HD, coul., 1'08'', 2012)
Philippe Branckaert est un réalisateur bruxellois et une des cheviles ouvrières du Cinéma Nova.
loop 38. "Loop", de Dennis Guerra (HD, coul., 24'', 2012)
Dennis Watosay Guerra est un artiste sambrevillois. il est infographiste et mMembre fondateur du collectif audiovisuel Sticky Soumka composé de 2 autres membres producteurs de musiques et DJ.
1 h-s 39. "1 H/S", d'Anton Henne (HD, coul., 24'', 2012)
Anton Henne est étudiant en animation.
melan 40. "MelanCloudyA", de M. Cascella, M. Cavallo, Fr. Cucci, G. Frisario & S. Nitti (HD, coul., 24'', 2012)
Les réalisateurs de ce film sont originaire de Bari.
chaud 41. "Coup de chaud", de Lise-Marie Moyen & Rémi Braun (HD, coul., 24'', 2012)
Lise-Marie Moyen est une auteure de bande dessinée et de film d'animation liégeoise.
Rémi braun est illustrateur.
kamle 42. "Kaléïdo", de Lola Peugnet (HD, coul., 25'', 2012)
Lola Peugnet est
illustratrice, graphiste et animatrice.
element 43. "Element", de Julia Gandrud (HD, coul., 25'', 2012)
Julia Gandrud
est une illustratrice vivant à Cranston, Rhode Island.
idylle 44. "Idylle", de Tamia Baudouin (HD, coul., 54'', 2012)
Tamia Baudouin
est une illustratrice et auteure de bande dessinée française.
foudre 45. "Coup de foudre ?", de Jean-Yves Tual (HD, coul., 24'', 2012)
Jean-Yves Tual
est un comédien français.
cartoon 46. "Nuage en cartoon", d'Ali Rahmoun (HD, coul., 27'', 2012)
Ali Rahmoun
est un illustrateur et animateur bruxellois.
chrono 47. "24 seconds chrono", d'Anton Henne (HD, coul., 24'', 2012)
Anton Henne est étudiant en animation.

ai
LES ATELIERS D'INITIATION
Au-delà de l'aspect cinématographique, les animateurs-cinéastes ont estimé nécessaire de susciter une ouverture culturelle et sociale chez les participants : la culture audiovisuelle est dit-on fort présente à l'heure actuelle, elle pourrait être un biais pour mener une forme d'éducation (sans nécessairement tomber dans la démagogie). Pour parvenir à toucher le plus grand nombre, l'atelier a multiplié les partenariats et les collaborations : parascolaire, plaines de jeux,, académie , centres culturels, écoles, atelier pour handicapés ou associations... L' apprentissage révèle les coulisses et les ficelles d'une fiction ou d'un reportage et permet de poser un regard moins dupe. Il ne s'agit pas de démystifier complètement l'aspect magique de la fiction mais de proposer au jeune spectateur de garder la bonne distance, celle où l'on se laisse prendre en connaissance de cause.
Le mode de fonctionnement le plus courant à l'atelier est "la contrainte". C'est une proposition de départ, une règle du jeu préalable. Cette condition initiale se révèle en réalité plus stimulante qu'astreignante. La contrainte peut-être d'ordre plastique : à partir d'objets de récupération ou d'objets domestiques, ou à partir de végétaux ou dans une technique déterminée (collages, animation 3D, structure biplane...). Elle peut être d'ordre narratif (à partir d'une chanson, d'un conte, d'une fable ou d'une bande-son préalable,...), d'ordre thématique (grimace, sport, look, architecture, télévision, Sida, engins volants, contes cruels, ...) ou encore l'atelier peut s'insérer dans un stage de musique où les enfants réalisent un film tout en en répétant la musique.
Le jeu de la contrainte permet parfois de ne pas tomber dans des idées trop immédiates au début de la création d'un film. I l nous permet de réaliser ce film comme on n'aurait pas imaginer le faire a priori. Cela nous évite de tomber dans certains clichés. Les stéréotypes demeurent mais dans un contexte inhabituel.En inventant un personnage, l'enfant se projette dans sa création mais conserve toute la distance nécessaire pour pouvoir lui faire subir tout ce qui lui passe par la tête. La finalité et la qualité des films de jeunes et d' enfants ne sont pas une nécessité absolue eu égard aux visées pédagogiques abordées précédemment, elles sont un corollaire facultatif à l'épanouissement du participant.La réussite du film est un stimulant et un gage de la cohésion de l'équipe.
Elle garantit un avenir au film : il mènera une vie propre après l'atelier et assurera une reconnaissance aux réalisateurs. Un produit fini est déjà une gratification en soi mais quand ils voient leur film projeté ou diffusé en public, la valorisation est d'autant plus grande (particulièrement pour certains jeunes, chez qui les situations d'échec dans la société sont familières).
Lire le dossier pédagogique

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

LES FILMS D'ATELIERS
ok

1. "Bouge de là" , 18 enfants de 8 ans (16mm, coul., 4'30'', papier découpé, 1994).
Clip sur une chanson de MC Solaar. Dans le cadre des plaines de jeux du CEMO, Pâques 1994.
Mention au 16ème " Festival du Film Indépendant" , Bruxelles, 1994.

ok

2. "De la grimace à l'animal" , 18 enfants de 11 ans (16mm, N&B, 2', dessin animé, 1994).
Transformation de personnages grimaçants en animaux de son choix. Dans le cadre des plaines de jeux du CEMO, août 1994.

ok

3. "Spot sport" , 14 enfants de 10-12 ans (16mm, N&B, 2', dessin animé, 1994).
Illustration d'un sport de son choix à sa manière : cyclisme, bowling, lancement du javelot, karaté...Dans le cadre des plaines de jeux du CEMO, août 1994.

ok

4. "Les quatre saisons" , 14 enfants de 6 à 9 ans (16mm, coul., 3', stop motion, 1994).
Un même décor se modifie au fil des saisons. Dans le cadre du foyer culturel d'Evere, Toussaint 1994.

ok

5. "La Mer Rouge" , 20 enfants de 5 à 7 ans (16mm, coul., 2'30'', stop motion sur structure biplane / plasticine, 1994).
Un faux documentaire imaginé à partir d'une bande-son sur la mer Rouge.. Dans le cadre du foyer culturel d'Evere, Hiver 1994.

ok

6. "Défilé de mode" , 6 enfants de 5 à 10 ans (16mm, coul., 1'43'', papier découpé, 1995).
Une parodie de défilé de mode, réalisé à l'aide de personnage composites. À l'atelier Zorobabel, 1er trimestre session 1994-95.

ok

7. "Le sauvetage" , 6 enfants de 5 à 9 ans (16mm, coul., 1'05'', stop motion / plasticine / papier découpé, 1995).
Une île déserte, une naufragée, un bateau, un requin ... mélangez le tout ! À l'atelier Zorobabel, en partenariat avec le parascolaire de St-Gilles-CEMO. 2ème trimestre session 1994-95.

ok

8. "Délires animés" , une quarantaine d'adolescents(16mm, N&B , 3'', dessin animé, 1995).
L'objectif principal était de sensibiliser les étudiants à l'animation. Leur professeur leur a laissé le champs libre quant au sujets. Cela donne un film très diversifié, voire eclaté, à l'imagination débridée d'où ressort cependant quelques clichés de la culture sportive et audiovisuelle dans laquelle ils sont plongés (séries TV, jeux vidéos...) À l'Athénée Royal de Schaerbeek, année scolaire 1994-95.

ok

9."L'usine" 4 enfants de 6 à 9 ans (16mm, coul., 1'15'', stop motion / objets recyclés animés, 1995)
Mise en scène d'une usine abandonnée depuis longtemps par les hommes et dirigée par des robots. À l'atelier Zorobabel, Pâques 1995.

Voir le film sur la page "films d'atelier".

ok

10."De la BD à l'animation" 6 adolescents et adultes (16mm, coul., 6', dessins animés, 1995)
Tentative pour des étudiants en section bande dessinée d'adapter leur univers de cases en animation et de souligner par là les specificités et les différences formelles des deux disciplines. Dans le cadre de l'académie des Beaux-Arts Jean-Jacques Gaillard à Saint-Gilles, année scolaire 1994-95.

ok

11-12-13-14. "Signes extérieurs" 16 enfants de 5 à 13 ans (16mm, coul., 24', techniques multiples, 1995)
Signes Extérieurs" rassemble 4 courts métrages réalisés pendant l'année 94-95( "Les Habits Neufs de l'Empereur", "Harem", "Serial Cleaner", " Que Sont-Ils Devenus?"). Ils tournent tous autour du thème du "look" avec tout ce qui y a trait : la mode, les produits de beauté, la lessive, le costume... À l'atelier Zorobabel,en partenariat avec le parascolaire de St-Gilles-CEMO. session 1994-95. "Les habits neufs de l'empereur" 9 enfants de 5 à 13 ans (16mm, coul., 5'02'', stop motion / plasticine / peinture sur verre) Adaptation très libre du conte d'Andersen où un escroc tire parti de la coquetterie d'un roi et de la flagornerie des ses sujets. "Harem" 5 enfants de 5 à 10 ans (16mm, coul., 1'36'', stop motion / plasticine ) Dans un village saharien, un singe s'introduit au coeur d'un harem en quête de fruits juteux. Il y trouve trois jeunes femmes, celles-ci nous entraîne dans l'univers du magazine de beauté, un univers complètement tourné en dérision. "Serial cleaner" 3 enfants de 10 à 13 ans (16mm, coul., 3'02'', stop motion / plasticine ) "Serial Cleaner" ou "Kill et Tash font parler la poudre" est un mélange parodique entre un thriller sanglant et une publicité pseudo-scientifique. C'est l'histoire d'un personnage de B.D., un tueur à gages, qui quitte les cases de sa planche pour partir à la recherche d'un moyen de nettoyer ses vêtements du sang de ses victimes. "Que sont-ils devenus ? " 11 enfants de 7 à 10 ans (16mm, coul., 12', stop motion / plasticine / pixillation) Chacun des enfants a choisi un costume qui déterminerait la destinée de son personnage. En jouant ainsi à "On-disait-que",c'est le plus souvent eux-mêmes que l'on retrouve à travers ces déguisements. Tout commence par une photo de classe, chacun de ces étudiants raconte sa vie puis, 50 ans plus tard, ils se retrouvent tous sur un banc publique.

Grand prix toutes catégories au 14éme festival Caméra aux Jeunes, 1995.
Prix spécial du jury au 15ème festival Caméra aux Jeunes, 1996.

Voir le film sur la page "films d'atelier".

ok
ok
ok
ok

15."Le théorème de Richard Odrachir" 9 jeunes de 13 à 21 ans (16mm, coul., 9', stop motion, 1995)
Ce stage de cinéma d'animation en relation avec le patrimoine architectural comportait une contrainte : raconter une histoire à partir d'un lieu donné : les 21 et 23, rue Delhasse à Saint-Gilles. Ces deux maisons sont jumelles et symétriques. C'est aussi le 23 qui abrite l'atelier. Une maquette de 8 m2 fut construite pour l'occasion. À l'atelier Zorobabel. Dans le cadre de Été-Jeunes et des Journées du Patrimoine en collaboration avec la Mission Locale de Saint-Gilles, le Centre Culturel Jacques Franck et les plaines de Jeux du CEMO, juillet 1995.

Voir le film sur la page "films d'atelier".

ok

16."Hans le joueur de flûte" 6 enfants de 6 à 11 ans (16mm, N&B, 6', Papier découpé, 1995)
En plus d'illustrer le célèbre conte, les enfants étaient invités à interprêter la musique du film. Dans le cadre d'un stage de musique et de dessin animé à Kortenberg, juillet 1995.

ok

17."Le Luthier de Venise" 14 enfants de 6 à 11 ans (16mm, N&B, 4', Papier découpé, 1995)
Conte musical. Dans le cadre d'un stage de musique et de dessin animé à Kortenberg, juillet 1995.

ok

18. "La forêt tropicale" 6 enfants de 9 ans (16mm, coul., 3', 1996)
Les objets d'un appartement s'animent pour illustrer un commentaire sur la forêt tropicale. Réalisé dans le cadre d'une initiation au langage cinématographique. À l'atelier Zorobabel. Dans le cadre de Culture-Jeunes en collaboration avec le Centre Culturel Jacques Frank et la Maison des Enfants.hiver 1996.

Voir le film sur la page "films d'atelier".

ok

19."Coucou, c'est vous" 13 enfants de 8 à 14 ans (16mm, coul., 10', stop motion, 1996)
"Coucou, c'est vous !" est le nom d'une émission de télévision qui consiste à envoyer une équipe télé interviewer en direct les gens chez eux. Sujet du jour : ce qu'ils regardent à la TV. Un spécialiste des médias commente sur le plateau de l'émission.Traitée sur un mode loufoque, cette parodie grossit à peine quelques travers de la télé. À l'atelier Zorobabel. En partenariat avec le parascolaire de Saint-Gilles-CEMO, session 1995-96.

Prix « Jeune Téléspectateur Actif » de Diffusion Alternative, 1997.
Grand Prix toutes catégories au 16ème festival Caméra aux Jeunes, 1997.

Voir le film sur la page "films d'atelier".

ok

20."Close encounters with an unfortunate verdict" par Adam Broadley (16mm, coul., 3', stop motion, 1996)
Un détenu condamné à la chaise électrique converse avec un rat dans sa cellule et se proclame innocent. En version originale anglaise. À l'atelier Zorobabel, session 1995-96.

ok

21."Bibo le petit paracommando" par Joël Van herck (16mm, coul., 3', stop motion, 1996)
Bibo le petit paracommando est envoyé en mission chez Harry Vist, un obsédé du G.S.M. À l'atelier Zorobabel, session 1995-96.

ok

22."Les engins volants" par 3 handicapés mentaux (16mm, coul., 2'30, papier découpé/dessin animé/stop motion, 1996)
Variations autour du thème des engins volants. Au SILEX, centre de loisir pour personnes handicapées, session 1995-96.

ok

23. "Comment dire ..." 16 jeunes de 15 à 25 ans (16mm, coul., 9', techniques mixtes, 1996)
Le film épingle 9 discours différents de prévention du SIDA et invite le spectateur à se positionner par rapport à ces discours.À l'atelier Zorobabel.En collaboration avec l'Agence de Prévention du SIDA, le Centre de Formation des Animateurs et le Douzerome, juillet-août 1996.

Prix du meilleur document au 16ème festival Caméra aux Jeunes, 1997.
Voir le film sur la page "films d'atelier".

ok

24. "La valise" 8 enfants de 10 ans(16mm, coul., 3', objets recyclés, 1996)
Au terme d'une randonnée à vélo de 500 km entre les Ardennes et la côte, les enfants ont récolté des objets sur leur chemin. Ces objets s'assemblent et s'animent pour évoquer leur voyage. Au Coq. Dans le cadre d'Été-Jeunes en collaboration avec le Crac et le Douzerome, août 1996.
Voir le film sur la page "films d'atelier".

ok

25. "La fête foraine" 21 enfants de 8 à 11 ans (16mm, coul., 3', techniques mixtes, 1996)
Variation libre sur le thème de la fête foraine en 3 tableaux. À l'atelier Zorobabel. En collaboration avec Spoutnik et le Centre de Prévention des Violences Familiales et Conjugales, août 1996.

Prix spécial d'encouragement du jury au 16ème festival Caméra aux Jeunes, 1997.
Voir le film sur la page "films d'atelier".

ok

26."Rumeurs" par Sylvain Daudier (16mm, coul., 2'30'', stop motion, 1997).
Un homme descend une poubelle en bas de chez lui. En face, la façade d'un café d'où l'on entend deux voix qui se perdent en conjecture sur l'homme à la poubelle. À l'atelier Zorobabel, session 1996-97.

ok

27."Sutura" par Adel Boughezala (16mm, coul., 1', stop motion, 1997).
Bande annonce d'un film imaginaire . À l'atelier Zorobabel, session 1996-97.

ok

28. "La malle" 5 enfants (16mm, coul., 2', stop motion, 1997)
Intrigue policière autour d'une mystérieuse malle. À l'atelier Zorobabel, carnaval 1997.

ok
29. "La méthode du Dr. Stein" 7 enfants de 9 à 13 ans (16mm, coul., 6', stop motion, 1997)
Une intrigue policière autour de la chirurgie esthétique. Le film est traversé d'un bout à l'autre par le thème du simulacre, qui est le mode même de fonctionnement du cinéma. À l'atelier Zorobabel, session 1996-97.

Prix du public au festival du film d'animation Cinépages, Gravelines, 1998.
Voir le film sur la page "films d'atelier".
ok

30. "L'Arche de Noé" 6 enfants de 4 à 8 ans (16mm, coul., 3', stop motion, 1997)
Adaptation libre du passage de la Bible. À l'atelier Zorobabel, session 1996-97.

Voir le film sur la page "films d'atelier".

ok

31. "Contes cruels" 42 enfants (DV, coul., 9', papier découpé, 1998)
Illustration d'extraits de contes choisis pour leur cruauté : Le petit Poucet, Ali Baba, Sindbad, Le chaperon rouge et Hans le joueur de flûte.
En collaboration avec la ZEP de Forest, Spoutnik et la Maison des Enfants, session 1997-98.

Voir le film sur la page "films d'atelier".

ok

32. "Circus" 6 enfants (vidéo num., coul., 2'15'', dessin animé/peinture & pastel, 1998)
Variations autour d'exercices acrobatiques.
En collaboration avec la Maison des Enfants et l'École du cirque. Dans le cadre de Été-Jeunes; été 1998.

ok

33. "Les enfants-tortues" 26 enfants (DV, coul., 5', papier découpé, 1998)
D'après la pièce de théatre pour enfants " Le rendez-vous des enfants-tortues" de Marianne Altuzarra-peró. E n collaboration avec Spoutnik et la Maison de Quartier Saint-Antoine, 1998.

ok

34. "Too much water not enough water" 9 enfants (DV, coul., 1', papier, plasticine & sable animés, 1998)
D'une région du monde à une autre, l'eau inonde ou vient à manquer. Dans le cadre du projet international " When the water is sick" des ateliers de cinéma d'animation de l'ASIFA.
En collaboration avec la ZEP de Forest., 1998.

ok

35-36-37-38-39. 5 spots pour la RTBF de Cindy Colin, Louise-Marie Colon, Samuel De backer Yannick Ferrari et Aymeric Nicodème (16 mm et DV, coul., 5 X 1', techniques mixtes, 1999)
À l'atelier Zorobabel,1999.

ok

40. Le générique de "Coup de pouce" (Télé-Bxl)" par 12 jeunes (DV, coul., 20'', papier découpé & effets vidéo, 1999)
Dans le cadre du collectif des ateliers producteurs de l'émission Coup de Pouce,1999.

ok

41. "L'enfant dans le monde" 12 enfants (DV, coul., 3', papier découpé, 1999)
Les régions du monde et soi. En collaboration avec la ZEP de Forest., 1999.

ok

42. "Peur sur la ville" 9 enfants de 8 à 12 ans (DV, coul., 4', jouets recyclés animés, 1999)
Des jouets recyclés et retravaillés sont mis en scène pour illustrer une parodie de série policière américaine. À l'atelier Zorobabel, août 1999.

Mention au 19ème Festival du dessin animé et du cinéma d'animation de Bruxelles, 2000.
Prix de la meilleure réalisation (6-12 ans) au 20ème festival Caméra aux Jeunes, 2001.

Voir le film sur la page "films d'atelier".

ok

43. "Haikus" 70 étudiants de la région de Lanciano, Italie (DV, coul., 4', techniques mixtes, 1999)
Une série de Haikus illustrés en sons et en images. Dans le cadre du Matita film festival. En collaboration avec Spoutnik, 1999.

ok

44. "Les couleurs de l'argent" Une trentaine d'enfants de 8 à 15 ans, originaires de Gravelines (Nord Pas-de-Calais), Saint-Montan (Ardèche) et Bruxelles (16mm, coul., 4', stop motion, 1999)
Un employé de l'Imprimerie de la Banque Nationale décide d'embellir les billets de banque. Production : AGAM (Gravelines) en collaboration avec La Petite Ourse (Ardèche), l'atelier Zorobabel et Folimage (Valence), de novembre 1998 à novembre 1999.
Prix de la meilleure réalisation au festival Enfantimages, Aubenas, France, 2000.
Prix du meilleur scénario au 20ème festival Caméra aux Jeunes, 2001.

ok

45. "Ripple-marks" 6 adultes (DV, coul., 2', sable animé, 2000)
Atelier de cinéma d'animation en sable animée, mené par Ferenc Cako, réalisateur hongrois.. Dans le cadre du 19ème festival du film d'animation de Bruxelles. Produit par le festival en collaboration avec caméra Enfants admis et Zorobabel, mars 2000.

ok

46. "La pub" 12 enfants de 7 à 9 ans (vidéo num., coul., 2', papier découpé, 2000)
La vision de la pub par les enfants. En collaboration avec la ZEP de Forest., 2000.

ok

47. "Une nuit de Noël pas comme les autres" 20 enfants de 8 à 13 ans (DV, coul., 4', stop motion, 2000)
Le père Noêl a perdu la boule. Production : AGAM (Gravelines).
En collaboration avec l'atelier Zorobabel , Pâques 2000.

ok

48. "Pourquoi je suis venu en Belgique" 14 enfants (DV, couleur, 5', papier découpé, 2000)
Des enfants d'origine kosovar, marocaine, somalienne ou chilienne s'interroge sur leur venue en Belgique.
En collaboration avec la Maison de Quartier Saint-Antoine, été 2000.
Prix du meilleur documentaire (6-12 ans) au 20ème Caméra aux Jeunes, 2001.
Voir le film sur la page "films d'atelier".

ok

49. "Quand elle danse" de l'Atelier Collectif (vidéo num., coul., 2'15'', stop motion, 2001)
Réalisé en 5 jours ce film qui met en scéne des poupées créées avec différentes techniques d'articulations est une mise en condition expérimentale avant la réalisation du grand projet collectif de 2001-02. À l'atelier Zorobabel, sous la direction artistique d'Éric Blésin, Pâques 2001.

Voir le film sur la page "films d'atelier".

ok

50. "État des lieux" 14 jeunes (vidéo num., coul., 12', vidéo et pixillation, 2001)
Issus d'une classe d'accueil de l'Athénée Victor Horta à Forest, Bruxelles, les jeunes parlent de la violence à l'école et la remettent en scène.
En collaboration avec la Discrimination Positive et le SC AJ.
Grand prix toutes catégories au 21ème festival Caméra aux Jeunes, 2002.

ok

51. "La différence, c'est..." 14 enfants (DV, coul., 4', peinture, plasticine et pixillation, 2001)
Des enfants s'expriment sur la différence suite à une animation du MRAX.
En collaboration avec le Nadi.
Prix du meilleur film d'animation au 21ème festival Caméra aux Jeunes, 2002.
Voir le film sur la page "films d'atelier".

ok

52. "Porter le chapeau" de Élodie Leenaert (DV, coul., 1', dessin animé, 2001)
Illustration animée et surréaliste de l'expression "Porter le chapeau".

ok

53. "Le générique de " Coup de pouce" n°2" par des jeunes de différents ateliers vidéo et film d'animation (DV, coul., 21'', pixillation, 2001)
En collaboration avec Graphoui et AVA. Dans le cadre du collectif des ateliers producteurs de l'émission Coup de Pouce.

ok

54. "Mineur ou mineur" 14 jeunes 12-14 ans (DV, coul., 4'30, papier découpé, 2002)
Issus d'une classe d'accueil de l'Athénée St Vincent de Paul à Forest, Bruxelles, les jeunes évoquent le travail des enfants. L'écran est divisé en deux, dans l'un la journée de Kevin, enfant occidental, dans l'autre, celle d'Emilio, enfant du tiers-monde.
En collaboration avec le SC AJ, 2002.

Voir le film sur la page "films d'atelier".

ok

55. "Creatures of the moon" 15 enfants 6-12 ans (DV, couleur, 1'30, sable animé, 2003) Différentes créatures foulent le sol de la lune et y laissent leurs empreintes. Dans le cadre du projet international " Images of the moon" des ateliers de cinéma d'animation de l'ASIFA.
En collaboration avec la maison de Quartier Saint-Antoine de Forest.

Voir le film sur la page "films d'atelier".

ok

56. "Le constat" 11 adultes (vidéo num., noir et blanc, 5', papier découpé, 2003)
Ce film a été réalisé avec une classe d'alphabétisation au Collectif Alpha de Molenbeek. En collaboration avec le GSARA et le Collectif Alpha.

Voir le film sur la page "films d'atelier".

ok

57. "Le retour du chevalier" 28 enfants 6-8 ans (vidéo num., couleur, 4', papier découpé, 2003)
La statue de Godefroid de Bouillon réssucite de nos jours. En collaboration avec l'École Émile André et Recyclart.

ok

58. "Kaos" 11 enfants 6-10 ans (vidéo num., couleur, 1'10'', pixillation, 2003)
Des objets se forment pour évoquer un tableau de Jean Dubuffet. Dans le cadre du projet international " Two minutes for you" des ateliers de cinéma d'animation de l'ASIFA.
En collaboration avec l'Atelier Sorcier.

Voir le film sur la page "films d'atelier".

ok

59. "Bon voyage, M. Antoine" 70 jeunes (vidéo num., couleur, 4'00'', stop motion, 2004)
Dans le cadre du festival Media10/10. 70 adolescents, issus de l'enseignement technique artistique de 5 écoles différentes de Namur, ont pu s'initier au cinéma d'animation et réaliser un court métrage d'animation. Comme point de départ, il y avait une bande son constituée d'extraits récupérées dans des films ou des séries. Des poupées (style Barbie) et jouets retravaillés ont été incrustés dans un paysage réel de la campagne belge. Ce film a été réalisé avec l'aide du service de l'audiovisuel et du service de la culture de Namur, Namur Média.
Voir le film sur la page "films d'atelier".

ok

60. "Mon école, ton école" 22 enfants (vidéo num., couleur, 4'28'', papier découpé, 2004)
Ce film a été réalisé dans le cadre d'un projet scolaire dont le thème était « l'école d'ici et d'ailleurs » organisé par l'asbl. Episode. Ce film a été fait en +/- 6 séances d'une journée. A l'école Sans Souci, nous avons travaillé avec une classe en grande partie constituée de primo arrivants, une classe où les enfants qui ne comprenant pas encore le français sont mélangés avec les autres.
Prix Making movie catégorie 6-9, Anvers, 2006.
Voir le film sur la page "films d'atelier".

l
61. "Les 25 ans d'Anima" de l'Atelier Collectif (HD, coul., 4 '', stop motion, 2005)
À l'occasion des 25 ans de Anima, festival de cinéma d'animation de Bruxelles, le festival a proposé à une série d'auteurs belges de réaliser chacun une séquence de 4 secondes sur ce thème. L'Atelier Collectif, qui fait partie des auteurs convoqués, a utilisé sa technique privilégiée de la marionnette articulée.
En partenariat avec Folioscope.
ok

62. "Portraits et auto-portraits", 12 enfants 8-9 ans (DV, couleur, 6'00'', stop motion, 2005)
Ce film a été réalisé dans le cadre d'un projet scolaire: " A la découverte de mon indenté" organisé par l'école Saint Ursule à Molenbeek. L'objectif de l'école était d'organiser une semaine culturel durant la quelle les enfants pouvait s'initier aux différentes branches de la culture autour du thème : « l'identité » . Les enfants de cette école sont issus de plus de dix pays différents, plusieurs d'entre eux sont primo arrivants en Belgique.

ok

63. "Je ne suis pas un animal", 8 jeunes (DV, couleur, 7'00'', papier découpés, 2006
Huit jeunes, patients dans un hôpital psychiatrique bruxellois, ont participé à toutes les démarches de création. Une chenille, deux singes, une colmobe, un rhino, un toucan et un papillon évoluent dans des décors champêtres et nous racontent une tranche de vie, nous livrent leurs attentes, leur recherche, leurs espoirs fous d'avenir, leur chemin accidenté, leur école buissonnière , leurs doutes, leurs questions, leurs amitiés,…
Dans le cadre d'un atelier initié par le GSARA Bruxelles et Zorobabel.

v

64. "Enquête à Braine-le-Comte", 6 enfants 9-12 ans (DV, coul, 6'00'', stop motion, 2006)
Les enfants ont réalisé un film d'animation sous la forme d'une fausse enquête scientifique. « 
Des évènements bizarres se passent à Braine Le Comte. Des enfants se sont transformés en légumes, des pierres bougent toute seule, des habitants ont découvert des messages codés…Les enfants mènent l'enquête. » Une autre dimension du stage était d'aborder des grands mouvements de l'histoire de l'art (pop art, impressionnisme, collage, land art, …), chaque promenade devant être abordée «  à la manière de… ». Cela transparaît bien dans le film : chacun des « mystère » à élucider étant lié à une démarche artistique différente (exemple : en rapport avec le land art, on a animé une sculptures d'éléments naturels se déplaçant tout seul, l'enquêteur part interviewer les habitants sur cet étrange phénomène). Parallèlement au tournage, les enfants ont réalisé la bande son, les bruitages et les décors.
Dans le cadre d'un stage à Braine-le-Comte.

W
65. "La Wallonie de la Meuse à Comines" 70 jeunes (DV, coul, 7'00'', stop motion, 2006)
70 adolescents, issus de l'enseignement technique artistique de différentes écoles de Namur, ont pu s'initier au cinéma d'animation et réaliser un court métrage d'animation. Le thème abordé étant les 25 ans de la région wallonne et les175 ans de la Belgique. Basé sur des interviews des gens de différents coins de la Wallonie, le film se situe, au niveau esthétique, dans la lignée des dadaïste et du pop art et ( Schwitters, Claes Oldenburg, Raushenberg, les sculptures hyper réalistes, etc…).
Dans le cadre du festival Media10/10.

Voir le film sur la page "films d'atelier".
ok

66. "Red Black Party ", 64 jeunes (DV, coul, 5'00'', stop motion, 2006)
64 adolescents, issus de l'enseignement technique artistique de différentes écoles de Namur, ont pu s'initier au cinéma d'animation et réaliser un court métrage d'animation. Le thème abordé était la danse : Ce soir, la discothèque RedBlack invite ses clients à une soirée en rouge et noir. Différentes relations s'établissent entre les danseurs présents.

ok

67. "Les potins de quartier", 44 enfants (DV, coul, 7'00'', flash, 2007)
Anecdotes racontée par un arbre sur ce qui se passerait dans le quartier : sorcière, homme de Cro Magnon et trou du Diable.
À l'école Princesse Paola en partenariat avec les Ateliers de la rue Voot.

Voir le film sur la page "films d'atelier".

p
68."Les potins de quartier 2", 29 jeunes de 13 ans (DV, coul, 5'48'', flash, 2007)
Le film se base sur des histoires de chacun des enfants sur des faits qui ont retenus leur attention dans leur environnement.
A l'école de la Charmille, en partenariat avec les Ateliers de la rue Voot.

1er prix catégorie 10-12, Making movie, Anv.ers, 2008.
Voir le film sur la page "films d'atelier".
e

69."C'est comme dans nos rêves" , 21 élèves de 3ème primaire ( 4'26'', papier découpé, 2007).
Petite discussion autour de la tour Eiffel et « des mariés de la tour Eiffel » de Jean Cocteau. Les enfants ont vuce spectacle en théâtre d'ombre par le « Théâtre du Tilleul » quelques temps auparavant.

A l'école fondamentale de Haren, en collaboration avec le Théâtre du Tilleul.

ok

70."Une otarie au Neptunium", 12 enfants (DV, coul, 2'50'', papier découpé, 2007)
Une otarie est chargée de tuer la Gorgonne et se retrouve transformée en statue. A l'initiative du Caméléon Bavard, à l'occasion des 50 ans de la piscine "Le Neptunium", dans le cadre du contrat de quartier "Lehon-Kessels"
.

ok

71."ABC animé", 29 enfants entre 7 et 10 ans (DV, coul, 2'31'', papier découpé et Flash, 2008)
Histoires composées de mots inspirés de l'alphabet. A l'école 4 de Saint-Gilles, dans le cadre du DAS.

ok

72."Abécédaire", 14 enfants entre 11 et 13 ans (DV, coul, 1'23'', Flash, 2008)
Illustration d'une chanson apprise à la chorale. A l'école Ixelles 4.

manger bouger

73."Manger/Bouger ", 5 enfants de 12 ans (DV, coul, 3'14'', Flash, 2008)
Reportage autour du projet "Manger/Bouger" à l'école . A l'école des Mouettes à Ixelles.

terreur

74."Terreur dans un pot de fleur", 12 enfants de 8 à 12 ans (DV, coul, 2'20'', papier découpé, 2008)
La plupart des enfants participant sont issus du cours de bande dessinée donné par cette même asbl durant l'année, ils ont collectivement élaboré le scénario, le story-board, fabriqué et tourné les scènes en papier découpé sur multiplan.
A l'initiative du Caméléon Bavard, dans le cadre du contrat de quartier "Lehon-Kessels".

alpha

75."Récit de ville", 10 adultes (DV, coul, 2'20'', papier découpé, 2008)
Dans le cadre de ses cours d'alphabétisation, le Collectif Alpha prévoit un atelier de création visant à amener les élèves à s'exprimer dans un contexte différent. Le projet d'animation en collaboration avec Zorobabel est la continuité des récits que les élèves avaient écrits l'année précédente. Dans ce film, ils racontent une histoire collective qui est celle de leur arrivée à Bruxelles dans une succession de scènes en objets animés. En partenariat avec le Collectif Alpha.

emb
76. " Embarcation" 7 enfants de 12 ans (DV, coul., 11'28'', 2008)
Sur le thème de la découverte, des marionnettes sont manipulées dans un décor représentant une navette spatiale sont à la recherche d'une planète d'accueil et s'arrêtent dans des univers inconnus. Ces univers sont représentés par des animations projetées sur un écran figurant le sas de leur navette. En partenariat avec Zig-Zag.
equipe

77. "L' Équipe de la Dernière Heure" 54 jeunes (DV, coul, 4'19'', stop motion, 2008)
54 adolescents, issus de l'enseignement technique artistique de différentes écoles de Namur, ont pu s'initier au cinéma d'animation et réaliser un court métrage d'animation sur le thème du sport. Dans le cadre du festival Media10/10.
Voir le film sur la page "films d'atelier".

l
78. "Lemon ink" de Rebekka Baumann (DV, coul, 2'05'', pastel sur vitre, 2009)
Séquence animée au pastel sur vitre pour une exposition de Rebekka Baumann autour de son livre "Lemon ink".
Papy revient

79."Papy revient" 9 enfants (DV, coul, 5'17 '', papier découpé & flash, 2009)
Sur le thème des films d'horreur, les enfants ont élaboré une histoire qui joue avec les stéréotypes du genre. Atelier dans le cadre d'Animaction à l'École des Mouettes (type 8).
Voir le film sur la page "films d'atelier".

Sans queue ni tête

80."Sans queue ni tête" 14 enfants (DV, coul, 6' 26'', papier découpé & théâtre d'ombre, 2009)
7 petites histoires inventées à partir d'un collage d'expressions.
Ce film a été réalisé dans le cadre d'un partenariat  entre Zorobabel, Centre culturel de Braine-le-Comte à l'occasion de la semaine du Court métrage à Braine-le-Comte.

Le voyage de M. Z

81."Le voyage de M. Z." enfants (DV, coul, 4' 33'', papier découpé & flash, 2009)
Faux documentaire sur la découverte d'un pays imaginaire. Atelier dans le cadre d'Animaction à l'École Notre Dame de la Consolation.
Voir le film sur la page "films d'atelier".

noir blanc

82."Le bureau des Histoires" adultes (DV, N&B, 5'00'', TV Paint, 2009)
Séquence animée prévue pour un spectacle pour enfant par le théâtre du Tilleul, élaborée avec les membres de la troupe, sous la direction de Caroline Nugues. En partenariat avec le Théâtre du Tilleul.

chambre

83."Va dans ta chambre" 23 enfants (DV, coul, 3' 10'', papier découpé & flash, 2009)
Le film explore le ressenti des enfants au regard des choses que les adultes leur cachent.
En partenariat avec le Théâtre du Tilleul.

Prix du meilleur documentaire/témoignage au 29è Caméra aux Jeunes, 2010
Voir le film sur la page "films d'atelier".

loop

84."Loop film" 13 jeunes (DV, coul, 1' 29'', animation sur vitre, 2009)
Les 13 participants de cet atelier expérimental ont imaginé diverses séquences en animant du papier découpé sur une fenêtre et en dessinant au feutre, image par image, sur vitre. Les animations se superposent à la façade que l'on aperçoit à travers la fenêtre et sur laquelle défilent le temps et la lumière du jour.
En partenariat avec Anim'Est.

deb

85."La débrouille" 10 adultes (DV, coul, 8' 54'', stop motion, 2010)
Les 10 participants de cet atelier, demandeurs d'emploi pour la plupart, ont été invités à s'exprimer sur les différentes façons de faire face aux situations difficiles du quotidien. Un montage-son, qui fait état de diverses solutions pratiques, sert de matière première à une animation élaborée à partir de matériaux de récupération, faisant écho à la créativité sociale et à la débrouillardise des personnes à revenu faible. En partenariat avec l'asbl « Article 27 ».
Voir le film sur la page "films d'atelier".

"Les vieux"

86."Les vieux"7 enfants de 9 à 11 ans (HD, coul., 3'15'', papier découpé, 2010)
Le regard des enfants sur les personnes âgées. En partenariat avec La Maison des Enfants de Saint-Gilles.
1er prix, Making movie, Anvers, 2010.
Voir le film sur la page "films d'atelier".

s
87."Les sous-marins" 7 enfants de 5 à 87 ans (DV, coul., 2'46'', stop motion, 2010)
Les enfants ont détourné de vieux objets dédié à la couture ( boutons, tissus, fermetures, fils...) pour raconter l'histoire improbable d'une poignée de pièces perdues dans un lac, mangées par un poisson qui sera lui même mangé par un pêcheur....ces "sous" retourneront une dernière fois à l'eau et révèleront leur vraie nature...
La musique  été composée en parallèle par les enfants avec l'aide de David Hertsens autour d'une initiation aux percussions.
En partenariat avec Le Caméléon Bavard.
city

88."In the city", 15 enfants (DV, coul., 1'30'', techniques mixtes, 2010)
Variation autour du thème de la ville. En partenariat avec Anim'Est.

89."Le royaume animé" 7 enfants de 5 à 8 ans (DV, coul., 30'', pixillation, 2010)
Variation autour du thème "Princes et princesses". Dabs le cadre du Salon du Livre Jeunesse de Montreuil.
Bn partenariat avec l'Archipel Bande dessinée.

Anima since 1982
90."Anima since 1982" 22 jeunes (HD, coul., 1'48'', techn. mixtes, 2011)
Des ouvriers s'activent pour préparer le terrain, c'est bientôt les 30 ans du festival Anima. Tout dérape lorsqu'un pot de peinture asperge l'un des ouvriers. Pour les 30 ans du festival Anima, 22 élèves de l'institut St marie ont réalisé en 10 jours, une bande annonce pour le festival en déclinant plusieurs types de personnages et en utilisant plusieurs  techniques d'animation, dessin animé, rotoscopie ou papier découpé. Le film fut présenté en ouverture de la soirée des 30 ans du festival et dans le cadre de l' exposition Zorobabel.
En partenariat avec l'Institut Sainte-Marie dans le cadre d'Animaction et avec Folioscope.

Voir le film sur la page "films d'atelier".
a
91. "Anima 2011"201 enfants (DV, coul., 14'36'', techn. mixtes, 2011)
Compilation des séquences réalisées lors des ateliers d'initiation d'une heure organisés dans le cadre d'Anima 2011, festival du cinéma d'animation de Bruxelles du 4 au 13 mars.
En partenariat avec Folioscope.
92. "Hip hop à Morichar" 8 jeunes (DV, coul., 4'25'', compositing, 2011)
Film réalisé à partir de chorégraphies exécutées dans le cadre d'un atelier Hip hop et retouchées image par image. Les jeunes participants se retrouvent dans un double rapport à eux-mêmes : en tant que sujet dansant, avec leur propre corps, et en tant qu' objet, comme personnage d' un film, qu' ils retravaillent, griment, recouvrent et travestissent grâce à un logiciel d' animation français très performant et offrant une créativité sans limite à ses utilisateurs : TV Paint.
En partenariat avec Hispano-Belga.

Voir le film sur la page "films d'atelier".
93. "Songe d'une nuit d'été (les fées)" 22 jeunes (DV, coul., 3'58'', papiers découpés, 2011)
Séquence destinée à illustrer des parties de la pièce de Shakespeare, réalisée par les élèves dans le cadre d'un atelier théâtre.  L' univers graphique fut inspiré par le cinéaste d' animation Michel Ocelot
. Il fallait trouver une unité esthétique entre les parties animées et à la pièce de théâtre vue dans son ensemble. Au niveau du jeu des acteurs, les élèves ont travaillé avec beaucoup de précision et de rigueur afin d'interagir de façon pertinente avec l'animation.  Les élèves ont joué la pièce de théâtre lors du festival des arts de l' école dans la salle de théâtre de l' école. Les décors ont été réalisés par les élèves, l' écran de projection était intégré au décor. Développer un travail d'équipe en réalisant une création artistique en mélangeant et en coordonnant différents moyens d'expression a permis à chacun de trouver sa place au sein de cette création collective et de pouvoir s'exprimer à travers la discipline qui lui convenait le mieux. Le choix de la pièce était : « Songe d' une nuit d' été ». Cette pièce convenait bien dans le sens où il y a de nombreux personnages et  la possibilité d' y amener une grande part d' imaginaire. La partie des fées se prêtait particulièrement bien à être traitée en animation et ajoutait un côté magique à la pièce de théâtre.
En partenariat avec le Centre scolaire Berlaymont.
94. "Typo animée" 17 jeunes (HD, coul., animation flash, 5'48'', 2011)
Cet atelier d'initiation au cinéma d'animation s'est articulé à partir d'une recherche typographique en travaillant sur le « mode » du générique de film et en s'inspirant graphiquement d'un célèbre réalisateur de générique : Saul Bass. Chaque élève a puisé, au hasard, un mot, un verbe, un sujet donnant ainsi une phrase au sens aléatoire. L'élève a animé et trouvé une mise en scène de cette phrase, non illustrative.
En partenariat Centre Scolaire Notre Dame de la Sagesse de Ganshoren dans le cadre d'Anim'action.
95. "La recette du crocodile" 12 enfants (DV, coul., 2'11'', papier découpé, 2011)
Comment préparer la tarte aux œufs de crocodile : voici le point de départ surréaliste d' une séquence en papier de couleur découpé imaginée et animée par les enfants, puis mise en musique et bruitée par l' animatrice de l' atelier, Joanna Lorho, musicienne à ses heures.
En partenariat avec Le Caméléon Bavard.

Voir le film sur la page "films d'atelier".
morse

96. "Le morse et moi" de Catherine Le Goff (HD, coul., 33", 2011)
Catherine Le Goff est l'auteure du film d'animation "Dame, poussières" produit par Graphoui
. Film réalisé dans le cadre des cours du soir.
Voir le film sur la page "films d'atelier".

squelette

97. "La dame et le squelette" de Catherine Le Goff (HD, coul., 38'', 2011)
Film réalisé dans le cadre des cours du soir.
Voir le film sur la page "films d'atelier".

poisson

98. "Psychose dans l'aquarium" de Virginie Coux (HD, coul., 34'', 2011)
Film réalisé dans le cadre des cours du soir.

ver

99. "Ver pomme"d'Anne Versailles (HD, coul., 39", 2011)
Anne Versailles est auteure spécialisée en communication du développement désirable, co-fondatrice de co-Intelligence Europa à Bruxelles.
Voir le film sur la page "films d'atelier".

elephant

100. "Elie"de Jose-Luis Criado Alvarez (HD, coul., 26'', 2011)
Film réalisé dans le cadre des cours du soir.
Voir le film sur la page "films d'atelier".

tango

101. "Tango"de Roseline d'Oreye (HD, coul., 35'', 2011)
Roseline d'Oreye est une illustratrice issue de l'Ecole des Beaux Arts, Saint-Luc à Liège.
Film réalisé dans le cadre des cours du soir.
Voir le film sur la page "films d'atelier".

melies

102. "Meliès" d'Éric Pichon (HD, coul., 40'', 2011)
Éric Pichon est documentaliste à la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Film réalisé dans le cadre des cours du soir.
Voir le film sur la page "films d'atelier".

103. "Le travail, ça me travaille" par 5 jeunes de 9 à 12 ans (HD, coul., 3'34'', animation en Flash et dessin sur papier, 2011)
Témoignages des jeunes autour du thème : « le travail ça sert à quoi ? ». Les deux animatrices qui ont initiés et encadré ce projet sont par ailleurs réalisatrices : Marie Vella réalise un court métrage d' animation, produit par Graphoui, sur le thème de la chasse aux chômeurs et Caroline Nugues a entamé la réalisation d' un court métrage d' animation (« De longues vacances » produit par Zorobabel) où elle tente d' aborder le thème du chômage dans le cadre d' un film pour enfant. Avec cet atelier, elle prolonge cette réflexion avec les jeunes en parlant de la définition en tant qu'individu par rapport au travail. Le travail occupe une part énorme de notre vie, il nous définit socialement et  économiquement : notre échelle sociale et économique dépend du travail effectué. Travailler c' est également  faire partie d' un groupe de gens ayant des repères collectifs homogènes, et partageant une identité sociale forte à travers les liens du travail. Outre la reconnaissance sociale, le travail offre un certain confort matériel et moral mais aussi un repère temporel. Par conséquent perdre son emploi, c' est perdre tout ces repères. Mais au-delà de la perte d' un revenu, d' un cadre social, perdre son travail se vit souvent comme un échec personnel et entraine parfois une dévaluation de soi.
En partenariat avec La Rosée et Atout Projet.

Voir le film sur la page "films d'atelier".
104. "Anima 2012" par 346 enfants (DV, coul., 12'31'', techn. mixtes, 2012)
Compilation des séquences réalisées lors des ateliers d'initiation d'une heure organisés dans le cadre d'Anima 2012, festival du cinéma d'animation de Bruxelles du 18 au 26 février.
En partenariat avecFolioscope et Kidscam.
tati 105. "Tati & friends" par 55 enfants (HD, coul., 8'06'', papiers découpés, 2012)
D'après l'univers de Jaques Tati, les élèves ont imaginé quelques scènettes sur le thème du « chemin de l'école ».
En partenariat avec les écoles Henri Fricks, J.J Michel et Verrewinkel.
art

106. "L'art engagé" par 22 jeunes (HD, coul., 10'23'',techn. mixtes, 2012)
L'art engagé vu par des jeunes, portrait d'artiste ou de courants artistiques : Andy Warhol, Banksy, Jace, Kidult, Marjane Satrapi et Youssoufa.
En partenariat avec l'école Sainte-Marie.

Voir le film sur la page "films d'atelier".

zyano 107. "Zyano au petit coin" par 29 enfants (HD, coul., 2'47'', papiers découpés, 2012)
L'histoire de Zyano le putois, et ses mésaventures au petit coin, nous  apprennent les règles de l'hygiène au toilette En partenariat avec l'Atelier des Petits Pas.
Kandu 108. "La fin de l'effroyable Kandu" par 50 enfants, 10 ans (HD, coul., 3'55'', papiers découpés, 2013)
Quelque part en Afrique , tout près d'un fleuve vivait un terrible crocodile nommé Kandu qui régnait par la terreur sur tous les animaux et terrifiait également les habitants d'un petit village. Le chef du village ayant épuisé toutes ses ressources pour vaincre l'animal fera appel à un jeune homme, Suba, qui grâce à la ruse mettra fin au règne du despotique Kandu. Atelier réalisé dans le cadre des projets culture-enseignement de la Fédération Wallonie-Bruxelles à « La Petite École  dans la prairie » en collaboration avec La Roseraie.
Voir le film sur la page "films d'atelier".
animation theater 109. "The animation theater" par 18 étudiants, 10 (HD, coul., 1'45'', stop motion, 2013)
Exercices d'animation réalisés dans le cadre d'un Workshop organisé à l'École Supérieure d'Art et de Design de Valence. Atelier réalisé en collaboration avec l'Esad.
Voir le film sur la page "films d'atelier".
anima 2013 110. "Anima 2013", 339 enfants (DV, coul., 15'19'', techn. mixtes, 2013)
Compilation des séquences réalisées lors des ateliers d'initiation d'une heure organisés dans le cadre d'Anima 2013, festival du cinéma d'animation de Bruxelles du 9 au 17 février. En partenariat avec Folioscope et Kidscam.
raz 111. "Recommencer à zéro", 18 étudiants (HD, coul., 3'17'', banc-titre, 2013)
À partir de cette question ; qu’est-ce qui vous a le plus étonné quand vous êtes arrivés en Belgique, 18 adultes en cours d’alphabétisation et d’horizons différents ont donné différentes réponses. Ils ont pris en charge la mise en image et l’animation des différentes séquences.
En partenariat avec le Collectif Alpha.

Voir le film sur la page "films d'atelier".
Anima 2014 112. "Anima 2014", 288 enfants (HD, coul., 9'48'', techn. mixtes, 2014)
Compilation des séquences réalisées lors des ateliers d'initiation d'une heure organisés dans le cadre d'Anima 2014, festival du cinéma d'animation de Bruxelles, du 1er au 9 mars.
En partenariat avec Folioscope
et Kidscam.
Pizza 113. "Pizzalagne", 16 enfants de 7-9 ans (HD, coul., 2'50'', stop motion, 2014)
L’atelier a placé les stratégies publicitaires au centre de la réflexion, en invitant les enfants à concevoir un spot pour un nouveau produit de leur invention : la Pizzalagne. En partenariat avec Atout Projet, La Rosée, Paralèlle (Le Pavillon et La Maison des Jeunes d'Auderghem).
Voir le film sur la page "films d'atelier".
In context 114. "In context", 218 jeunes (HD, coul., 5'51'', compositing, 2014)
Des groupes de jeunes adolescents ont été invités à concevoir de courtes séquences animées autour des thématiques explorées par l’œuvre du sculpteur hyperréaliste Duane Hanson exposé au Musée d’Ixelles.
En partenariat avec le Musée d'Ixelles et Piazza dell'Arte.
Azimut I 115. "Azimut I", 16 adultes (HD, coul., 4'03'', techniques mixtes, 2014)
Azimut I compile les expérimentations image par image menées lors du Tout Azimut Workshop fin juillet 2014. Ce Workshop était introduit par une masterclass de la plasticienne Sandra Plantiveau.
Cycles

116. "Cycles", 9 adultes (HD, coul., 3'06'', techniques mixtes, 2014)
Cet atelier a pris racine dans le principe le plus élémentaire de l’animation : le cycle. Plusieurs réalisateurs, auteurs et inventeurs ont travaillé sur la notion de boucle en animation, à commencer par les premiers jeux optiques depuis le zootrope (inventé par William George Horner en 1833) au praxinoscope (Émile Reynaud), en passant par le phénakistiscope (le belge Joseph Plateau). Outre l’animation, le cycle est le principe moteur du monde : les cycles antédiluviens comme ceux de la nature, du temps et de l’univers ; ou les cycles plus familiers ou prosaïques : ceux de notre société et de notre aliénation moderne.
Voir le film sur la page "films d'atelier".

Tout seul

117. "Tout seul", 21 enfants (HD, coul., 9'15'', dessin animé, 2014)
Dans une petite école de campagne, nous avons interrogé les enfants sur leur perception de la solitude. Agréable ou inquiétante? Le film rend compte du bonheur que les enfants peuvent avoir à être seul, de leur capacité à se débrouiller, de leur rapport à la nature, aux autres, de leur plaisir à imaginer leur survie... Le dessin animé rend ici toute la sensibilité des enfants.
En partenariat avec l'École fondamentale de Steenkerque.

Voir le film sur la page "films d'atelier".

"Le laboratoire d'animation" 118. "Anima 2015 - Le laboratoire d'animation", 372 enfants (HD, coul., 16'03'', techn. mixtes, 2015)
Compilation des séquences réalisées lors des ateliers d'initiation d'une heure organisés dans le cadre d'Anima 2015, festival du cinéma d'animation de Bruxelles.
En partenariat avec Folioscope
.
"Avec ou sans additifs" 119. "Avec ou sans additifs", 20 enfants (HD, coul., 4'45'', techn. mixtes, 2015)
Sensibilisés à la problématique de la « malbouffe », les participants évoquent les conséquences des 5 principaux additifs alimentaires néfastes pour l’organisme.
V/S 120. "V/S", 15 adultes (HD, coul., 1'36'', dessin animé, 2015)
V/S, ou Versus, est le résultat d'un workshop expérimental mêlant plusieurs techniques d'animation qui s'affrontent au cours d'un tournoi impitoyable. Ce Workshop était introduit par une masterclass de la danseuse Liza Penkova.
Voir le film sur la page "films d'atelier".
Anima 120. "Anima 2016 - Le laboratoire d'animation", 367 enfants (HD, coul., 12'11'', techn. mixtes, 2016)
Compilation des séquences réalisées lors des ateliers d'initiation d'une heure organisés dans le cadre d'Anima 2016, festival du cinéma d'animation de Bruxelles.
En partenariat avec Folioscope
.
Atomix 121. "Atomix", 23 enfants (HD, coul., ., 2’46’’, techniques mixtes, 2016)
Compilation des séquences réalisées lors des ateliers d'initiation d'une heure organisés dans le cadre des Dimanches Atomix au BRASS à Forest. En partenariat avec le Brass (centre culturel de Forest).
Rêves 122. "Fais de beaux rêves", 7 enfants (HD, coul., 4’17’’, techn. mixtes, 2016)
Dans leur chambre, les enfants dorment paisiblement quand soudain, ils nous emmènent dans leurs rêves peuplés de créatures imaginaires.
Coffee, paint and plasticine 123. "Coffee, paint and plasticine", 17 adultes (HD, coul., 5’52’’, techniques mixtes , 2016)
"Coffee, paint and plasticine" est le résultat d’un workshop expérimental réalisé par des adultes à Vienne dans le cadre du festival « Tricky Women » en collaboration avec l’Université en Arts Appliqués de Vienne. Les participants expérimentent le café, la peinture et la plasticine au rytme de la musique. En partenariat avec Tricky Women.
La chaise 124. "La chaise", 19 enfants (HD, coul., 10’47’’, stop motion, 2016)
Les enfants de l'école maternelle de Petit Roeulx nous racontent ce qu'on peut faire avec une chaise. En partenariat avec l’école fondamentale de Petit Roeulx-Steenkerque.
Bestiaire 125. "Le bestiaire animé", 6 enfants (HD, coul., 5’55’’, animation 2D, 2016)
À l’aide du dispositif créatif bien connu, le « cadavre exquis », adapté en animation. Les enfants inventent une créature imaginaire, son milieu naturel et un commentaire animalier réalisé à partir d’un collage de bandes son existantes.
caroubiers 126. "Au pied des trois caroubiers", 20 participants (HD, coul., techn. mixtes, 2016)
Pour arriver sur l'île de Vis en Croatie, on peut utiliser un hydravion. En partenariat avec PhdIn1Night et avec Têtes pressées.
Les chasseurs cueilleurs 127. "Chasseurs-cueilleurs", 12 enfants (HD, coul., 17’30’’, stop motion, 2016)
Pendant une semaine, la cinéaste Delphine Renard a suivi un groupe de 12 enfants à travers la campagne hennuyère. Encadrés par des animateurs bénévoles passionnés, ils ont appris quelques rudiments de la vie des chasseurs cueilleurs. Moments magiques d'animation image par image alternent avec séquences documentaires sous un soleil radieux. Une semaine qui restera gravée dans nos mémoires comme une parenthèse extraordinaire.
Mini-monstres 128. "Les mini-monstres", 6 enfants (HD, coul, 45'', stop motion, 2015)
Dans le cadre du Nov'a Festival de Braine-le-Comte, le temps d'un après-midi, les enfants se sont  composé un déguisement de créature étrange pour ensuite créer une animation en stop motion.
Le petit train de Petit Roeulx 129. "Le petit train de Petit Roeulx", 11 enfants (HD, coul., 57'', pixillation, 2015)
Zorobabel a proposé à la classe de 2e/ 3e maternelle à l'école de Petit Roeulx-lez-Braine de venir faire une initiation aux jeux optiques, à l’animation sans caméra et une petite séquence en stop motion avec les enfants.
Wiels 130. "Les fantômes du Wiels / De spoken van Wiels", 18 enfants (HD, coul., 3'50'', techniques mixtes, 2016)
Le musée du Wiels est habité par d'étranges créatures. En partenariat avec le Wiels et dans le cadre du Festival International du Film pour Enfants Filem'On.
tae 131. "Une Toute Autre École", 12 enfants (HD, coul., 3'00'', vidéo, 2016)
Ateliers vidéo et flipbooks menés dans le cadre de la Grande Journée des Initiatives d'Une Toute Autre École au Pianofabriek.
Anima 132. "Anima 2017 - Le laboratoire d'animation", 432 enfants (HD, coul., 19'08'', techn. mixtes, 2017)
Compilation des séquences réalisées lors des ateliers d'initiation d'une heure organisés dans le cadre d'Anima 2017, festival du cinéma d'animation de Bruxelles.
En partenariat avec Folioscope
.
Anima 133. "Chromatrope", 333 enfants (HD, coul., 19'08'', techn. mixtes, 2017)
Montage tout en musique réalisé à partir des moments forts des séquences de l'atelier d'initiation organisés dans le cadre d'Anima 2017, festival du cinéma d'animation de Bruxelles.
En partenariat avec Folioscope
.
Pas d'aperçu disponible 134. "Les bêtises", 24 enfants (HD, coul., 5'39'', techn. mixtes, 2017)
Après avoir vu le spectacle de marionnettes « Les bêtises d’Époulou » de la compagnie « Zig Zag », une classe d’enfants de première primaire a réalisé deux contes en animation à partir de bêtises puisées dans leur vie quotidienne. Partenariat avec lécole Le Tilleul d'Anderlecht et la biblothèque d'Anderlecht.
L'étudiant en art 135. "Option Arts", 17 jeunes (HD, coul., 4'05'', compositing, 2017)
Film réalisé avec des étudiants en arts autour du choix d'étude qu'ils ont fait. En partenariat avec Têtes pressées et l'Athénée Royal de Ganshoren.
Pas d'aperçu disponible 136. "Mettez vos lunettes", 6 enfants (HD, coul., 1'51'', techn. mixtes, 2017)
Réalisé en 5 jours lors d'un stage à Pâques.
Les méchants, c'est pas très gentils 137. "Les méchants, c’est pas très gentil", 18 adultes (HD, coul., 4'56'', techn. mixtes, 2017)
Film réalisé dans le cadre du projet "Hors cadre", initié par l'Espace Magh, en partenariat avec Têtes pressées, Le Bruxelles Bondy Blog, et avec la collaboration d'Interpôles et de la maison de jeune L'avenir d'Anneessens.
Pas d'aperçu disponible 138. " J’ai déjà été en retard", 23 enfants (HD, coul., 7'57'', techn. mixtes, 2017)
Les élèves de 1ère primaire de l’école Les Peupliers ont découvert en classe l’histoire de Dick le traînard et Dick le rapide de Peter Neumeyer. A partir de cette histoire, les enfants ont mené une réflexion sur la notion du temps. En partenariat avec le Théâtre Le Tilleul et Montagne Magique et l'Ecole P12 - Les Peupliers.
Pas d'aperçu disponible 139. " Lometal", 7 enfants (HD, coul., 4'00'', techn. mixtes, 2017)
Autour de la perception.
L'envers de notre métier 140. " L'envers de notre métier", 28 jeunes (HD, coul., 4'00'', techn. mixtes, 2017)
En partenariat avec Têtes Pressées et le Collège Roi Baudouin.
Pas d'aperçu disponible 141. "Ceranim", adultes (HD, coul., 4'00'', techn. mixtes, 2017)
Un mélange de céramique et d'animation. En partenariat avec Quartz.

LES FILMS DE COMMANDE

1. Spot "parcours d' Artistes" par D. Renard, É. Blésin et B. Kubiak.(DV, coul., 30' ' , 2000)
Spot télé pour une manifestation culturelle à Saint-Gilles, Bruxelles.

2. "Lise, le roi et Tartinou" , par Zorobabel et ZERK. (DV, coul., 21' , théatre d'ombre,2001)
Adaptation du spectacle du même nom de l'asbl ZERK3 récits métaphoriques sur la gestion des déchets. 2000. Réalisé par Delphine Renard. Dans le cadre de la campagne de l'Institut Bruxellois pour la Gestion de l'Environnement

3. Jingle "Lœuvrette Factory" par Caroline Nugues (HD, coul., 15' ' , 2012)
Jingle pour la structure de production Lœuvrette Factory.
4. Spot "d'Ursel in Venice 2015" par Caroline Nugues (HD, coul., 2'07' ' , 2012)
Spot pour le projet de Laurent d'Ursel : "d'Ursel in Venice 2015".

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash



FA : 39 / AC : 78 / 24H : 47 / AI : 142 / FC : 4 = 273 - ONLINE : FA : 13 / AC : 66 / 24H : 47 / AI : 50 = 176